Annales des sciences naturelles: Zoologie et biologie animale

Front Cover
Masson, 1857 - Zoology
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 45 - ... c'est l'examen des rapports qu'ont entre elles les différentes parties d'un même individu... Ainsi dans cette nouvelle espèce d'anatomie comparée on observe, dit M. Vicq-d'Azyr, comme dans l' anatomie comparée ordinaire, ces deux caractères que la nature paraît avoir imprimés à tous les êtres, celui de la constance dans le type et de la variété dans les modifications.
Page 353 - ... étant fixes ). A ce moment, l'oscillation sera une petite fraction de ce qu'elle eût été sans les frottements en F; en outre, sa moyenne sera aussi celle entre les points a et 6. En effet, lorsque les oscillations seront régulières, et que l'ascension et la descente du niveau du tube seront égales, il faudra nécessairement que les forces appliquées du côté du tube et du côté du réservoir soient égales ; elles le seront quand le niveau du tube sera au milieu de a b.
Page 352 - B ; alors la colonne b b1 tend à faire revenir le liquide vers le réservoir, mais cela en vertu d'une force bien inférieure à celle que la colonne AB avait tout à l'heure pour effectuer l'ascension dans le tube-, aussi le niveau redescendra-t-il seulement en 62.
Page 344 - Le doigt, pour percevoir cette inégalité de tension, se substitue à la force élastique de la paroi artérielle en déprimant cette paroi , et en faisant perdre au vaisseau sa forme cylindrique, grâce à laquelle tous les points offraient une égale résistance à la tension du sang.
Page 77 - Ainsi donc, dans cet animal, le tibia et le péroné sont surmontés, le premier d'une rotule, le second d'une apophyse olécranienne. L'appareil rotulien étant double, l'appareil olécranien l'est également : au bras nous voyons (fig.
Page 340 - Dans le premier tronçon, cette ondée rencontre une résistance dans la colonne de liquide qui l'omi|ie déjà, et qui pour progresser trouvera dans les frottements un obstacle en raison du carré de sa vitesse; elle sera donc d'autant plus difficile à mouvoir que l'impulsion sera plus brusque; mais les parties latérales sont susceptibles de céder, et, d'après ce que nous avons vu, se dilateront en raison même de l'obstacle à l'écoulement. La force de l'ondée sera donc décomposée en deux...
Page 65 - ... replacée dans la même position que le pied. Difficulté métaphysique. Je dois aborder maintenant une question d'autant plus délicate qu'elle est du domaine de la métaphysique et touche aux lois les plus intimes du développement des êtres organisés. Quand on examine des squelettes de fœtus depuis deux mois jusqu'à neuf, le corps de l'humérus se présente sous la forme d'une palette aplatie et identique, sauf la grandeur, à celle du fémur. On n'y remarque pas la plus légère trace...
Page 70 - Composition de la tête fémorale du tibia. Nous avons à démontrer actuellement que le chapiteau du tibia chez l'homme et la plupart des Mammifères est formé par la coalescence des têtes du cubitus et du radius réunies.
Page 78 - La rotule est donc un os particulier, sans nulle analogie réelle avec l'olécrdne, simple os sésamoïde , placé dans le tendon du triceps crural pour faciliter le jeu de ce tendon sur le fémur, comme précisément à l'opposite, c'est-à-dire à la partie postérieure des condyles, il s'en développe si souvent dans le point de chaque tendon des jumeaux qui répond aux condyles.
Page 103 - Au bras, au contraire, le médian et le cubital obéissent à cette loi, tandis que liï radi:il qnitto le plan interne dès le quart supérieur du membre, se dirige en arrière, contourne l'os en hélice, suivant sa ligne de torsion, y laisse l'empreinte de son passage, et ressort sur la face radiale de l'os, pour se distribuer aux muscles qui s'y insèrent. Tous les- anatomistes ont été frappés de la singularité de ce trajet, qui ne s'explique ni par des conditions de symétrie, ni par des...

Bibliographic information