Traité du Saint-Esprit, Volume 1

Front Cover
Gaume Frères et J. Duprey, 1864 - 691 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 489 - Viens, Satan, viens, le calomnié des prêtres et des rois, que je t'embrasse, que je te serre sur ma poitrine! Il ya longtemps que je te connais, et tu me connais aussi. Tes œuvres, ô le béni...
Page 481 - Milton comprit enfin ce pauvre calomnié et commença la métamorphose que la haute impartialité de notre temps devait achever. Un siècle aussi fécond que le nôtre en réhabilitations de toutes sortes ne pouvait manquer de raisons pour excuser un révolutionnaire malheureux, que le besoin d'action jeta dans les entreprises hasardées.
Page 359 - ... s'avance d'un air grave en chantant un hymne en langue égyptienne, et soulève un peu le voile, comme pour vous montrer le dieu; que voyez-vous alors? un chat, un crocodile, un serpent...
Page 34 - ... des hommes, dans certaines circonstances, à certaines heures, sous l'empire de certaines impressions de l'âme, les yeux s'élèvent, les mains se joignent, les genoux fléchissent, pour implorer ou pour rendre grâces, pour adorer ou pour apaiser. Avec transport ou avec tremblement, publiquement ou dans le secret de son cœur, c'est à la prière que l'homme s'adresse, en dernier recours, pour combler les vides de son âme ou porter les fardeaux de sa destinée; c'est dans la prière qu'il...
Page 306 - Le 23, j'assiste à la nomination de vingt-trois çabécéros et musiciens , qui vont être sacrifiés pour entrer au service du roi défunt. « Le 28, immolation de quatorze captifs, dont on porte les têtes sur différents points de la ville, au son d'une grosse clochette. « Le 29, on se prépare à offrir à la mémoire du roi Guézo les victimes d'usage.
Page 34 - Seul entre tous les êtres ici- bas l'homme prie. Parmi ses instincts moraux, il n'y en a point de plus naturel, de plus universel, de plus invincible que la prière. L'enfant s'y porte avec une docilité empressée. Le vieillard s'y replie comme dans un refuge contre la décadence et l'isolement. La prière monte d'elle-mCme sur les jeunes lèvres qui balbutient à.
Page 307 - ... elles sont tristes et regardent souvent derrière elles. On les tuera cette nuit d'un coup de poignard dans la poitrine. « Le 5, jour réservé aux offrandes du roi. Elles forment une collection de tout ce qui est à l'usage d'un monarque africain : quinze femmes et trente-cinq hommes bâillonnés et ficelés; les genoux repliés jusqu'au menton ; les bras attachés au bas des jambes; et maintenus chacun dans un panier qu'on porte sur la tête. Le défilé a duré plus d'une heure et demie....
Page 97 - Christi urget nos; aestimantes hoc, quoniam si unus pro omnibus mortuus est, ergo omnes mortui sunt; et pro omnibus mortuus est Christus, ut et qui vivunt, jam non sibi vivant, sed ei qui pro ipsis mortuus est et resurrexit.
Page 123 - Esprit la grâce de guérir les maladies; un autre le don de faire des miracles ; un autre le don de prophétie ; un autre le don...
Page 41 - ... dans le premier état de la vie naissante. Personne, je crois, n'a jamais dit et personne ne dira jamais que, par la vertu d'une génération spontanée, l'homme, c'est-à-dire, l'homme et la femme, le couple humain, ont pu sortir et qu'ils sont sortis un jour du sein de la matière tout formés et tout grands, en pleine possession de leur taille, de leur force, de toutes leurs facultés, comme le paganisme grec a fait sortir Minerve du cerveau de Jupiter. '• C'est pourtant à cette condition...

Bibliographic information