Galerie impériale et royale de Florence

Front Cover
Giglio, 1844 - Art - 256 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 187 - Trexene , soalerau' avec effort l'énorme pierre , sous laquelle Egée son père avait caché l'épée qu'il devait lui apporter à Athènes pour se faire reconnaître comme son fils par ce trait de force ; sur toile , orné d'architecture. Laurent de la Hire ; le peuple de Jérusalem rangeant les malades sur le passage de St.
Page 222 - Rome, n'en a point fait ressortir de plus belle. On dirait qu'elle est parmi les Vénus ce que Vénus fut parmi les Déesses. Une quantité de plumes de plusieurs nations donne avec raison à ce morceau de marbre la célébrité...
Page 22 - On voit à côté de la porte un Mars gradivus en bronze, nu, couvert de son casque, tenant un bâton de la main droite, et de la gauche une arme. De l'autre côté un Silène avec un petit Bacchus dans ses bras. C...
Page 226 - Paul auprès de Rome, et des revers de médaillons anciens , où , dans la représentation de la Tragédie de Marsias, il ya la figure du Scythe, et toujours dans la même attitude. Enfin , cette opinion est démontrée comme nn argument évident par Mr.
Page 73 - Camposanto de Pise des ouvrages certains de Laurati (et surtout un pareil sujet), qui sont tout à fait dans le genre, et dans le style de ce tableau. Du même. La Ste. Vierge assise avec l'Enfant Jésus dans ses bras, et quatre Anges de chaque côté; avec le nom du peintre et l'an 1340.
Page 236 - L'autre Ste. Famille est un tableau plus étudié, plus vif, mais, sous quelques rapports, moins gracieux que le précédent. La Vierge y est assise: l'Enfant Jésus l'embrasse , et St. Jean Baptiste est aux pieds de l'Enfant: tous les deux sont sur bois, et ont pour fond des paysages ; dans le dernier la plus belle partie consiste dans les têtes où l'on voit toute la finesse , l'expression , la grace , et la vérité que l'on peut souhaiter en pareils sujets. Le quatrième qu on voit de Raphaël...
Page 74 - Ce tableau fut peint en i433. et on le regarde comme uu des principaux ouvrages de ce maître. Cet intéressant ouvrage est partagé en trois compartimens. Dans celui du milieu est la Vierge assise avec son fils sur ses genoux. Dans les deux compartimens latéraux il ya deux figures de Saints à chaque compartiment avec différentes petites figures assez gracieuses.
Page 44 - Capilolin a écrit que quiconque n' avait pas chez lui son portrait, était réputé sacrilège; et que ses statues étaient conservées parmi celles des Dieux Pénates. Un de ces bustes paraît fait sur la fin du règne de ce Prince; il est d'un grand caractère, la barbe et les cheveux, peu soignés, sont bien rendus. Un autre a moins de barbe, et pour l'exécution, et la vérité, on peut le placer entre les plus beaux de toute la collection.
Page 254 - ... plus de naturel dans la tournure du buste du Sauveur qui ne parait pas tout à-fait d'après nature. On remarque plusieurs portraits dans ce tableau, et entr'autres celui de Pontormo, Maître du...
Page 229 - C'est un ouvrage de la plus grande importance puisque il n'ya aucun doute sur son authenticité, et on sait de quelle rareté sont les ouvrages de Michelange en fait de tableaux de chevalet. Dans cet ouvrage on ne peut chercher ni des têtes gracieuses, ni une composition qui ait de la simplicité, et des agrémens: mais une grande hardiesse , et le génie fier de son auteur. On peut en voir une description , on ne peut pas plus vive...

Bibliographic information