Les fabulistes latins: Études de Cheriton et ses dérivés

Front Cover
Firmin-Didot & cie, 1896 - Comparative literature
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Popular passages

Page 29 - arrive souvent qu'à la mort de quelque riche voleur ou usurier, l'abbé ou le prieur réunit son troupeau de bêtes, je veux dire d'êtres vivant bestialement; car, la plupart du temps, il se trouve que, dans un grand couvent de moines noirs ou blancs, il n'ya que des bêtes, lions par l'orgueil, renards par la
Page 23 - langue, qui au temps d'Eudes était devenue la langue dominante, et qui, si la guerre de Cent ans n'avait pas interrompu le.s relations entre les deux nations, aurait sans doute définitivement prévalu. « Peu s'en est fallu, dit MP Meyer, que l'idiome porté en Angleterre par les Normands de Guillaume le Conquérant ne soit devenu la langue commune du
Page 67 - attribuées. Quant aux 68 premières, elles sont incontestablement l'œuvre d'Eudes. Ce sont celles auxquelles j'ai dans ma liste totale donné les numéros suivants : 1, 1% 1% 2, 2", 3, 4, 4% 5, 6, 7, 9, 10,
Page 354 - resque caveto suas. Nunquam bella bonis, nunquam discrimina desunt. Mens mala, mors intus, malus actus, mors foris, usus, Tumba, puella, puer, Lazarus ista notant.
Page 11 - et d'Eudes de Kent, terminées par ces mots : « Expliciunt morales expositiones magistri Johannis de Abbatisvilla, magistri etiam Odonis de Cantia et magistri Rogeri de Sarisbiria, in unum
Page 88 - Cujus libelli innuenda est materia, intentio et utilitas, quis auctor et quis titulus. » MP Meyer a ajouté à son analyse l'indication de divers manuscrits qui renferment ce traité. J'ai eu moi-même, en analysant ceux des fables de Walther l'Anglais et du Romulus de Vienne, l'occasion d'en citer un du
Page 44 - les uns aux autres, ont fait de lui un auteur du xu° siècle et ont émis l'avis que c'est vers 1180 qu'il était dans la force de l'âge et dans la plénitude de son talent. Il serait superflu de démontrer qu'ils étaient dans l'erreur. Mais M. Voigt a essayé de résoudre la difficulté, et, avant de faire la
Page 190 - Vulpes casu cecidit per unam situlam in puteum. Venit Lupus et querebat quid faceret ibi. Que ait : Bone compater, hic habeo multos pisces et magnos; utinam mecum partem
Page 211 - colorum distincta et eximie cristata, dixit Philomene : Tota nocte cantas, super ramos duros saltas. Veni et quiescas in nido meo. Que adquieuit et in nidum Vpupe descendit;
Page 261 - Ad nos pertinet tercia pars secundum jura regni, altéra pars debetur filiis nostris, et pro parte defuncti oportet pugnare, id est placitare vel contendere. Tune dicunt simplices illi : Vestrum sit integrum, quia vobiscum contendere non est sanum. Et sic patet miseri hominis stulticia manifesta. XIV. — [LEPUS ET LUPUS] (2). (Fol. 124".) Lepus, cum canes latrare

Bibliographic information