Essais historiques sur les bardes, les jongleurs et les trouvères normands et anglo-normands: suivis de pièces de Malherbe, qu'on ne trouve dans acune édition de ses oeuvres, Volume 3

Front Cover
Mancel, 1834 - Trouvères
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 186 - Cette réunion des deux ouvrages pourrait servir à la solution d'une (juestion fameuse et encore indécise parmi les jurisconsultes , savoir si le droit romain était le droit commun en pays coutumier , pour les cas qui n'étaient pas prévus par les coutumes.
Page 333 - A coup seur respondy : ouy. Lors le jeune dist : mon amy , Je te requiers , fais tant pour my Que de...
Page 324 - JJ/N la forest de Longue Attente Entrée suis en une sente Dont oster je ne puis mon cueur, Pour quoy je vis en grant langueur, Par Fortune qui me tourmente.
Page 129 - Il est écrit en forme d'histoire, et non pas dans les règles du roman : et cependant, quoique la vraisemblance y soit assez exactement observée , il porte tant de marques de fiction, qu'il ne faut que le lire avec un peu de discernement pour le reconnaître. L'on y découvre, au reste, l'esprit fabuleux de la nation de l'auteur, par le grand nombre de paraboles, de comparaisons et de similitudes qui y sont répandues. Le roman de...
Page 6 - Bele Aliz matin leva , Sun cors vesti et para , Enz un verger s'en entra Cink flurettes y...
Page 30 - Et ne purquant il ne tint rien, Car la terre , ceo sai jeo bien , Tint lui , car il n'ot nul poeir , Ne ne pot puis le corps moveir.
Page 33 - pape le délégua en 1216 avec Guillaume de Marleiz, chanoine de la » même église, pour juger le procès existant entre Raoul, archidiacre de » Baveux, et Pierre, curé de Percy, chapelain de la chapelle castrale » de Thury (Harcourt), qui réclamait des droits préjudiciables à ceux » de l'archidiacre
Page 134 - Plet : c'est une dispute entre un vieillard et un jeune homme sur le bonheur et les malheurs de la vie ; et c'est encore une pièce de Jongleur.
Page 360 - Groulart (i) , d'ouir sortir des hommes Tant de mépris de la Divinité , Et ne puis croire , en voyant ta bonté , Que tu sois fait du limon que nous sommes.
Page 53 - Sire, kes vos presentereie. Si vos les plaist a receveir, Mult me ferez grant joie aveir, A tuz jurz mais en serrai liee. Ne me tenez a surquidiee Si vos os faire icest present.