Les sectes

Front Cover
Odile Jacob, 2003 - Sects - 251 pages
3 Reviews
" Les sectes portent atteinte aux droits de l'Homme. Certaines de détenir la vérité, elles ne revendiquent la liberté de pensée, notamment religieuse, que tant qu'elles n'ont pas le monopole dans la cité. Elles ne déstabilisent donc pas seulement la personne humaine ; elles sont un danger pour la société. " Alain Vivien brosse le tableau de l'action des sectes en France et dans le monde, décrypte leurs stratégies et leurs fonctionnements, alerte sur les dangers moraux, psychologiques, mais aussi financiers et politiques qu'elles représentent, notamment à la faveur de la mondialisation. Il propose des modes d'action juridique et politique adaptés.
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Comme c'est amusant ! Dès que l'on prle de sectes, il existe cette forme de discrimination qui permet à chacun d'être malveillant envers des personnes qui ne pensent pas comme nous, ou qui ne vivent ps comme nous. Et le fait d'en montrer une dangerosité possible nous exempte de respecter les lois et les Droits de l'homme et des valeurs qu'ils vehiculent. L'utilisation de l'émotion négative dans le seul but discriminatoire permet de justifier ces manquement élémentaires de respect de la vie privée, de la liberté d'opinion et la présomption d'inocence. Ainsi, le seul fait de parler de la secte d'une façon péjorative et ou malveillante cache en fait en profondeur une incitation et ou une provocation à la discrimintation, à la haine de l'autre, de la différence.
Au delà des questions de vies privées, la Justice respectueuse des Droits de l'homme se doit de protéger les gens qui pensent différements contre la discrimination. En effet , tout individu, quelque soit sa pensée, fait partie du coprs social. Il est tout à fait illusoire qu'il suffit de faire de la discrimination pour supprimer le problème. Mais même dans une prison physique, mentale ou sociale, tant qu'il est en vie, un individu fait et reste memebre du coprs social. Et comme n'importe qui, il a droit au respect de sa vie privée. Je dirait même plus, si je suis réellement démocrate et républicain, c'est un devoir de respecter les Droits de l'homme et donc de veiller au respect de tous les individus, surtout ceux que je n'aime pas, ceux qui me font peur , ceux qui me sont différents...
Dénigrer les sectes, c'est faire de la discrimination, c'est inciter et ou provoquer la haine religieuse.
C'est condamnable par la loi. Alors , qui manipule qui ? De quel coté est la dangerosité ?
Osons regarder du coté de la loi et non celui de l'émotion....
 

User Review - Flag as inappropriate

C'est une des caractéristiques d'une pensée totalitaire d'être déstabilisée par des personnes qui ne pensent pas comme vous. Ce n'est pas le moindre des paradoxes de ne pas reconnaitre la liberté de pensée, de religion...au nom des droits de l'homme. A noter que tous ceux qui parlent en général "des" sectes, juifs, arabes, noirs etc...sont des racistes. Pour ma part je partage l'avis de Voltaire :"Plus il y a de sectes, plus il y a de liberté".
Jean Pierre Simon très heureux d'avoir rencontré le mouvement raëlien
 

Contents

Avantpropos
11
Quelques morceaux danthologie
31
Des sectes par milliers
61
Vers une échelle de nocivité
77
Cultuel vous avez dit cultuel
101
Largent
131
Refuge et tremplin
149
Réagir en Europe
177
Ailleurs dans le vaste monde
205
Conclusion
229
Quelques ouvrages pour aller plus loin
247
Copyright

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information