Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 1 - 10 of 87 on rende ; je l'ai lu brusquement.—Non, M. le maréchal : les premiers sentiments....
" rende ; je l'ai lu brusquement.—Non, M. le maréchal : les premiers sentiments sont toujours les plus naturels.' Le Roi a fort ri de cette folie, et tout le monde trouve que voilà la plus cruelle petite chose que l'on puisse faire à un vieux "
French classics, ed. with Engl. notes, by G. Masson - Page 30
edited by - 1868
Full view - About this book

L'Année littéraire, ou, Suite des lettres sur quelques écrits de ..., Volume 4

French literature - 1754
...Majefté me le » rende , je l'ai lu brufquement. Non , " M. le Maréchal, les premiers fenti» mens font toujours les plus naturels. » Le Roi a fort ri de cette folie, & tout M le monde trouve que voilà la plus » cruelle petite chofe que l'on pui(Te: » faire à un...
Full view - About this book

Lettres nouvelles ou nouvellement recouvrées de la Marquise de Sévigné, et ...

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - 1774 - 316 pages
...de Mad. de Sévîgnê. Je l'ai lu brnfquement. Non, M. le Maréchal , les premiers fentiments font toujours les plus naturels. Le Roi- a fort ri de cette folie, & tout le monde trouvé que voilà la plus cruelle petite chofe que l'on puûTe faire à un vieux courtifan....
Full view - About this book

Lettres de Madame de Sévigné: de sa famille, et de ses amis. Édition ornée ...

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - 1823
...l'ai fait. Ah! sire, quelle trahison ! que votre majesté me le rende ; je l'ai lu brusquement. Non, M. le maréchal; les premiers sentiments sont toujours...cruelle petite chose que l'on puisse faire à un vieux courtisan. Pour moi, qui aime toujours à faire des réflexions, je voudrois que le roi en fît là-dessus,...
Full view - About this book

Lettres de madame de Sévigné, de sa famille, et de ses amis, Volume 1

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné, Pierre Marie Gault de Saint Germaine - 1823
...l'ai fait. Ah! sire, quelle trahison ! que votre majesté me le rende ; je l'ai lu brusquement. Non, M. le maréchal ; les premiers sentiments sont toujours...cruelle petite chose que l'on puisse faire à un vieux courtisan. Pour moi, qui aime toujours à faire des réflexions, je voudrois que le'roi en fît là-dessus,...
Full view - About this book

Mémoires, Volume 2

Henri duc de Guise - 1826
...Majesté me le rende, je l'ai lu brusquement. — Non, « monsieur le maréchal : les premiers sentimens sont « toujours les plus naturels. Le Roi a fort ri de cette (i) La maison de Gvamont éloit originaire de Navarre; et, dans des lettres patentes du mois de novembre...
Full view - About this book

Collection des memoires relatifs a l'histoire de France

Alexandre Petitot, Louis-Jean-Nicolas Monmerqué, Claude Bernard Petitot - France - 1826
...Majesté me le rende, je l'ai lu brusquement. — Non, « monsieur le maréchal : les premiers sentimens sont « toujours les plus naturels. Le Roi a fort ri de cette (i) La maison de Gramont e'toit originaire de Navarre; et, dans de» lettres patentes du mois de novembre...
Full view - About this book

Collection complète des mémoires relatifs à l'histoire de France, depuis le ...

Claude Bernard Petitot - France - 1826
...Majesté me le rende, je l'ai lu brusquement. — Non, « monsieur le maréchal : les premiers sentimens sont « toujours les plus naturels. Le Roi a fort ri de cette (i) La maison de Gramont étoit originaire de Navarre; et, dans des | lettres patentes du mois de novembre...
Full view - About this book

Le bourgeois gentilhomme

Molière - 1837
...tne le rende : je l'ai lu brusquement.— Non, monsieur le maréchal; les premiers sentiments (ont toujours les plus naturels. Le roi a fort ri de cette folie, ajoute madame de Sévigué, qui nous a conservé cette anecdote ; et tout le monde trouve que voilà...
Full view - About this book

Lettres de madame de Sévigné, de sa famille et de ses amis ..., Volume 1

Marie de Rabutin-Chantal Sévigné (marq. de.) - 1838
...parlé si bonnement : c'est moi qui l'ai fait. Ah! sire, quelle trahison! que votre majesté me le rende: je l'ai lu brusquement.Non, M. le maréchal; les premiers sentiments sont toujours les pins naturels. Le roi a fort ri de cette folie, et tout le inonde trouve que voilà la plus cruelle...
Full view - About this book

Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de ..., Volume 7

Joseph Fr. Michaud, Jean Joseph François Poujoulat - France - 1839
...Majesté me le rende, je l'ai lu brusquement. — Non, monsieur le maréchal , les premiers sentiraens sont toujours les plus naturels. Le Roi a fort ri...cruelle petite chose que l'on puisse faire à un vieux courtisan. » « Le maréchal de Gramont, dit Tellement des Réaux, n'a été souple que pour les premiers...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF