Nouvelles franc̜aises inédites du quinzième siècle, Volume 6

Front Cover
Ernest Langlois
H. Champion, 1908 - French fiction - 158 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 37 - ... voil jou aler; et s'i vont les beles dames cortoises que eles ont deus amis ou trois avoc leur barons, et s'i va li ors et li argens et li vairs et li gris, et si i vont herpeor et jogleor et li roi del siecle: avoc ciax voil jou aler, mais que j'aie Nicolete ma tresdouce amie aveuc mi.
Page 37 - C'en paradis ne vont fors tex gens, con je vous dirai. Il i vont cil viel prestre et cil viel clop et cil manke, qui tote jor et tote nuit cropent devant ces autex et en ces viés creutes, et cil a ces viés capes esreses et a ces viés tatereles vestues, qui sont nu et descauc et estrumelé, qui moeurent de faim, et de soi et de froit et de mesaises. Icil vont en paradis; aveuc ciax n'ai jou que faire. Mais en infer voil jou aler; car en infer vont li bel clerc, et li bel cevalier qui sont mort...
Page 37 - Nicolete ma tresdouce amie que j'aim tant; c'en paradis ne vont fors tex gens con je vous dirai. Il i vont ci viel prestre et cil viel clop et cil manke...
Page 37 - ... et comme gens qui sont honteux, tous nus et dessirez, et n'ont ne maille ne denier, et n'est que toute povreté. En enfer fait meilleur: la sont lez grans seigneurs, grans guerroyeurs et oultrageux, belles dames et damoiselles et gens de tous estas, qui font tous leurs plaisirs et desirs sans estre de nul repris. La est orgueil et toute magnificence, grandeur de courage et puissance, qui gouverne ire la vaillant avec sa suer envie. La est toute richesse, qui garde couvoitise.
Page 65 - Del et quil eusl usé le saint et digne sacrement, son clerc qui luy aidoit, parce qu'il estoit malade de flux de ventre, fut contraint de soy partir et ne retourna pas a temps et n'avoit personne le prestre qui luy peut ne voulsit aider a ami[nis]trer et servir.
Page 37 - , dist Malbruny, « au regard de paradiz, il n'ya que povres chetifz ; ilz semblent tous malades, tant ont lez visages fades et palles et lez cuers faillis. Ilz ne boyvent, ne menguent, ne font que regarder l'ung l'autre. Il n'ya que mort a cuer, comme gens qui ne font que jeuner et pleurer et prier ; et comme gens qui sont honteux, tous nus et dessirez, et n'ont ne maille ne denier, et n'est que toute povreté. En enfer fait meilleur. La sont lez grans seigneurs, grans guerroyeurs et oultrageux,...
Page 66 - Ms. elle. cuida venir pour le prestre servir, mais elle ne pouoit mettre a effect ce qu'elle eut voulu, pour ce que nulles mains n'avoit, et y prenoit grant paine ; pour quoy, quant Dieu vist et congneut sa bonne affection et voulenté, fist sur Fleurie merveilleux miracle, car ses mains luy restitua, dont elle rendist graces et louanges a Nostre Seigneur Jesu Crist.
Page 23 - Pirro si sollazzerebbe ed a Nicostrato farebbe credere che ciò non fosse vero. Pirro adunque cominciò ad aspettare quello che far dovesse la gentil donna; la quale, avendo ivi a pochi...
Page 62 - ... nouvellement ung edit pour moi qui est contre Dieu et la loy. Si vueil et vous requier que sachiez de luy qui le meut de ainsy me amer et de me vouloir avoir a femme et que j'ay sur moy qui mieulx luy plaist. Et quant je le saray, je ferai tellement qu'il devra estre content ». Agrapine ala devers le roy et fist bon devoir de ce que dame Fleurie chargiee l'avoit. Le roy lui repondit que tout ce qui estoit en sa fille parfaitement amoit et moult luy plaisoi[en]t especialment ses tresbelles mains....
Page 64 - . — Elle fist prendre secrettement les lettres qu'il portoit et lui en bailla d'aultres ou estoit contenu que la jeune contesse avoit ung monstre porté et enfanté qui n'avoit nulles mains, musel de chien portoit et corps d'omme.

Bibliographic information