Revue d'Alsace, Volume 1; Volume 5

Front Cover
Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie d'Alsace., 1854 - Alsace (France)
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Horn Alsacia

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 268 - Lorsque, en effet, le colosse russe aura un pied aux Dardanelles, un autre sur le Sund, le vieux monde sera esclave, la liberté aura fui en Amérique : chimère aujourd'hui pour les esprits bornés, ces tristes prévisions seront un jour cruellement réalisées; car l'Europe, maladroitement divisée comme les villes de la Grèce devant les rois de Macédoine, aura probablement le même sort.
Page 279 - C'est ici le lieu de dire quelques mots de ces mémoires si « fidèles. » L'ouvrage de Voltaire commence ainsi : « Qui aurait dit en 1700 qu'une cour magnifique et polie serait établie au fond du golfe de Finlande , que les habitants du Solikam [district de Solikamsk, gouvernement de Perm , vers l'Oural], de Casan et des bords du Volga et du Saïk [lisez laïk, fleuve Oural], seraient au rang de nos troupes les mieux disciplinées , qu'ils remporteraient des victoires en Allemagne après avoir...
Page 181 - Toi qui abandonnes cette bête indocile et sauvage, quand tu devrais enfourcher les arçons, qu'un juste jugement tombe du ciel sur ta race, et qu'il effraye ton successeur! Entraînés par la cupidité, ton père et toi, vous avez souffert que le jardin de l'Empire fût abandonné. Viens voir, homme négligent, les Montecchi.
Page 229 - Seigneur et contre vous; priez qu'il éloigne de nous les serpents. Et Moïse pria pour le peuple ; < Et le Seigneur lui dit : Fais un serpent d'airain , et expose-le comme un signe : quiconque sera blessé et le regardera , vivra. c Moïse fit donc un serpent d'airain, et l'exposa comme un signe ; et quand ceux qui étaient blessés le regardaient , ils étaient guéris.
Page 368 - Cabires, dit-il, était un système qui s'élevait des divinités inférieures, représentant les puissances de la nature, jusqu'à un dieu supra-mondain qui les dominait toutes »; et dans un autre endroit : « La doctrine des Cabires, dans son sens le plus profond, était l'exposition de la marche ascendante par laquelle la vie se développe dans une progression successive, l'exposition de la magie universelle, de la...
Page 134 - Rhin-etMoselle, avec le grade de général de division. Cette campagne fut pour lui aussi glorieuse que les précédentes. En l'an iv, il reçut plusieurs coups de sabre au passage du Rhin. Ses blessures n'étaient pas encore cicatrisées qu'on le vit s'exposer à de nouveaux dangers. Il se distingua de nouveau à Greissenfeld, à Bibracli et à...
Page 290 - ... et de Kars avec celles de la Géorgie, laissant de cette manière au Nord et en dedans de cette ligne, la ville d'Akhaltzik et le fort d'Akhalkalaki. à une distance qui ne serait pas moindre de deux heures. Tous les pays situés au sud et à l'ouest de cette ligne de démarcation vers...
Page 419 - ... avait encore une autre raison qui faisait de Belfort le point de mire des armes françaises et qui pouvait rendre beaucoup plus facile et moins coûteuse la prise de cette place. Les seigneuries de Belfort et de...
Page 20 - ... une rente annuelle et perpétuelle dont le chiffre est proportionné à l'importance de l'immeuble et des dépenses à y effectuer. Cette rente n'est exigible qu'après l'expiration du délai accordé au concessionnaire pour l'entier accomplissement des divers travaux, imposés.
Page 29 - ... y construire des autels, et y placer des reliques. Si ces temples sont bien bâtis, c'est une chose bonne et utile qu'ils passent du culte des démons au...

Bibliographic information