La chevalerie Ogier de Danemarche, par [or rather, ascr. to] Raimbert de Paris, poème [ed. by J. Barrois].

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Popular passages

Page 11 - II vitle graille e le noife le giel, E le grant roce contremont vers le ciel, 165 « E Dex ! dist Kalles, e car me consilliés De cest passage dont je sui esmaiés, Car je n'i voi ne voie ne sentier Par où je voise ne puisse repairier.
Page 12 - Après le ccrs aquellent lor sentier, Mongieu passa li rois qui France tient, Aine n'i perdi serjant ne chevalier, 280 Ne mul ne mule, palefroi ne somier ; Huit jors i mist à passer toz entiers.
Page lx - Et à raison sanz point de descorder , Ou il n'i puet ne ne doit assener. Li rois ADANS ne veut plus endurer Que li estoire d'Ogier le vassal ber Soit corrompue , pour ce i veut penser Tant qu'il le pulst à son droit ramener, .' K'au roi Adam le plaist à commander * , j - ,• Celui que il ne doit pas refuser Que ses commans ne face sanz veer," C'est li quens Guis de Flandres seur la mer.
Page lxvi - Et se vous feussiés noms où je peussc parler, Jamais ceste parole ne feust pour pardonner, Que ne le vous fesisse chièrement comparer. — Bastart , ce dist Chariot...
Page 223 - Serrons l'entent, hautement li escrie : 5460 « Par Dieu, biaus frère, vos ne m'amastes mie Quant le laissastes por aperdre la vie, Car mes conpains estoit par foi plévie ; Venrés od moi, frère, ne l
Page 142 - Por che qui l' valt du tot afebleier, Et fist sor sains jurer et fianchier * Jà en sa vie n'aroit mais à mengier Que cascun jor de pain un seul quartier Et plain hanap entre eue et vin viés , 3470 Et une pièce de car : tels ert ses fiés.
Page 5 - Vos savés ben com Gaufrois m'a mené , Qui mes messages m'a fait si vergonder, Corones faire et les grenons coper ; En mon vivant me sera reprové , Mais , par mon cief , mult chier le comparés : 110 Jo vos ferai tos les membres coper.
Page lxv - Sire, ce dist li enfles, par Dieu de paradis, Mieux valent les paroles, les gabes et les ris Ou jeu de l'eschequier qui tant est seignouris, Que tout le remanant, ce dient li marchis ; Le jeu se veult gaber, s'en est tous li délis.
Page 130 - S'ont lor eschés assis sor le tabler *. Li fix au roi traist son paon premier, Bauduinés traist son aufin arier , Li fix au roi le volt forment coitier, 316 '' Sus l'autre aufin a trait son chevalier.
Page 35 - Quatorze roi li sunt devant venu : « Fix , dist li pères , con vos est avenu ? — Par Mahon ! sire , je me sui conbatus A Kallemainne e à ses millors drus ; Tos les avoie desconfis * et vencus ,. 835 E les auquens avoie 3 retenus , Quant une flotte mervillose lor crut , Quatre mil furent les blans haubers vestus ; Cil nous menèrent deux traicies e * plus ; Assés i ai de mes homes perdus : 840 Tant en ia de mors e d'abatus N'en querriés home qui de mère nés fust. — Fix, dist li pères ,...

Bibliographic information