Traité de la culture des arbres et arbustes qu'on peut élever dans le royaume: & qui peuvent y passer l'hiver en plein air. Avec une notice de leurs propriétés économiques, & des avantages qui en peuvent résulter pour la France, en les y multipliant

Front Cover
Chez l'auteur, 1800 - Arboriculture
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 4 - Une seconde édition d'une dissertation en forme de lettre, sur l'arnica, connu plus communément en Lorraine sous le nom de tabac des Vosges, et sur ses propriétés en médecine. 4°- Une notice en forme de catalogue latin et français , des plantes qu'on peut employer comme sternutatoires. Pour servir...
Page viii - Catalogue latin et français de tous les arbres, arbustes et plantes vivaces que l'on peut cultiver dans la France en pleine terre, dans lee orangeries et serres chaudes.
Page 3 - ... et principalement dans les parterres. Auquel on a joint, en forme de supplément, une notice sur celles qui se cultivent dans les grandes Indes pour la beauté , tant de leur feuillage que de leurs fleurs ; une dissertation sur les plantes des environs de Paris, qui peuvent servir pareillement d'ornement dans les jardins, et une autre sur les plantes , arbustes et arbrisseaux propres à faire les haies et clôtures des jardins et autres enclos champêtres. Pour servir de suite aux manuels vétérinaire...
Page ix - Linné, leurs synonymes français ; les endroits où se trouvent les plus rares ; leurs propriétés pour les aliments ; les médicaments, l'art vétérinaire ; les arts et métiers, et l'ornement des jardins. Ouvrage d'une utilité première, et également propre aux différentes classes de citoyens.
Page 2 - Essai sur les plantes et les fleurs qui peuvent servir d'ornement aux dames : contenant les différentes manières de préparer les essences, pommades, rouges, poudres, fards et...
Page 1 - Manuel économique des plantes, ou Traité de toutes les plantes qui peuvent être utiles aux arts, et dont se servent journellement les charpentiers , les charrons, les menuisiers , etc.
Page 2 - ... la quatrième édition de la Toilette de Flore , y compris la traduction anglaise , contenant les différentes manières de préparer les essences, pommades, rouges, poudres, fards, eaux de senteur, bains aromat!
Page 208 - Çativolcus , roi des Eburoniens , s'empoisonna avec le suc d'if. Le père Schott . jésuite , assure que si l'on jette de l'if dans de l'eau dormante , les poissons en deviennent tout étourdis , de sorte qu'on peut alors les prendre avec la main. Valmont de Bomare croit que cet arbre est plus ou moins dangereux, selon le climat.
Page 3 - Paris , qui peuvent servir pareillement d'ornement dans les jardins , et une autre sur les planlos , arbustos et arbrisseaux propres à faire les haies et clôtures des jardins , et autres enclos champêtres : pour servir de suite aux Manuels -vétérinaire, tinctorial^ économique , cosmétique , et odoriférant des plantes ¿ par JP Buc'hoz . auteur de différons ouvras...
Page 62 - Chinois entent le coignassier sur l'oranger , d'où résultc un fruit d'une forme oblongue , de la grosseur d'un petit melon , dont la couleur , la chair , les pepins , l'eau , le goût et l'odeur tiennent de l'orange et du coing. «iiiui.'.i h«u«u* Le P. Cibot , en se dévouant aux travaux des résuiiais de 1

Bibliographic information