Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, suivi d'une biographie et d'une bibliographie, Volume 6

Couverture
1842
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 179 - L'ogive capricieuse de la renaissance ,en partage la voûte en gracieux compartiments, et en prolonge la clef, par un merveilleux pendentif. Les arabesques du rinceau, des pilastres et des colonnes, rappellent, ainsi que ceux que nous verrons bientôt, les plus riches inventions de Raphaël en ce genre. Deux têtes de mort sont jetées, comme une pensée grave, au milieu de ces jeux , d'une main légère et inspirée. » Le monument adossé au côté gauche de cette chapelle , n'a qu'un seul étage,...
Page 180 - Eslhcr, qui sauve son peuple de la mort ; Judith , qui immole l'ennemi de sa race. La figure mutilée, assise près du tombeau, a été, comme les deux soldats du saint sépulcre , victime de la dévotion populaire, qui a cru que cette statue représentait le diable , cherchant dans un livre les péchés de la Sainte Vierge , et désespéré de trouver ce livre blanc a toutes les pages...
Page 179 - Oui , comme la mort rappelle la vie , comme la nature rappelle l'élément surnaturel . C'est bien là la Mère de Dieu , celle que les liens de la mort n'ont pu retenir , parce que de sa chair divine elle a fourni un corps au Fils de l'Eternel. La corruption du tombeau n'eut jamais de droits sur cette céleste créature, et l'ame , en s'éloignant pour quelques heures de ce corps virginal , l'a laissé beau , flexible , angélique : en un mot , il est encore le trésor de la terre , en attendant...
Page 142 - L'armée s'arrêta pour camper à quelque « distance du château, tandis que Geofroy de Mayenne, « venu de son côté avec ses hommes d'armes, prenait son « quartier séparément. Il faisait semblant de vouloir aider « la commune dans son expédition; mais il eut, dès la « nuit même, des intelligences avec l'ennemi, et ne s'oc« cupa d'autre chose que de faire échouer l'entreprise des
Page 188 - Divinité à laquelle ce lieu était consacré. Cette opinion est fondée i.* Sur ce que les peuples Celtes et Gaulois , regardant la terre comme la mère commune du genre humain ( i ) , avaient pour principe d'établir leurs sanctuaires dans des lieux incultes , où l'on ne vit rien qui ne...
Page 179 - Salamanque , que le scribe de la synagogue ; les livres des prophètes sont entre leurs mains ; sur l'un des textes on lit la prophétie de Jacob. Au milieu de la discussion qui paraît être...
Page 178 - Jean lui prodigue les soins de la tendresse filiale. Six apôtres , dans l'attitude du respect , assistent à cette grande scène. L'un d'eux , le genou en terre , tient un livre sur lequel était sans doute inscrit un passage des Ecritures, analogue à la circonstance...
Page 178 - S. lliérothcc, disciple des apôtres, qui, au rapport de l'auteur du livre des Noms divins, était présent à la mort de la Vierge. Derrière les personnages du premier plan , sont deux femmes, dont la figure est pleine de douleur et d'expression. L'une surtout, placée à gauche, est d'une grande beauté, et montre, parla pureté de dessin et sa noble simplicité, que l'auteur n'était pas étranger à l'étude de l'antique. Dans un enfoncement, à gauche, un moine, revêtu de...
Page 186 - En 1826 quelques spéculateurs, qui faisaient peut-être partie de la trop fameuse bande noire, se présentèrent pour acheter le couvent de Solesme et ses dépendances. Des Anglais, qui avaient organisé un autre genre de guerre contre nos vieux monuments nationaux , agissaient en même temps de leur côté. Ils convoitaient surtout, comme on le devine, les belles statues dont nous avons parlé. Le vieux prieuré courait de grands risques de part et d'autre; heureusement le patriotisme vint à son...
Page 177 - ... orné d'une guirlande de demi-trèfles, de la plus grande légèreté ; mais on ne saurait trop admirer le double arceau de branches et de feuillages qui s'élève au-dessus. On dirait que ces rameaux, si gracieusement courbés en arc, ont été magiquement transformés en pierre. — Les-deux soldats mutilés, qui gardent l'entrée de la grotte, présentent de beaux détails de costumes militaires, partie' antique, partie chevaleresque.

Informations bibliographiques