Studien zur vergleichenden Literaturgeschichte, Volume 6

Front Cover
Max Koch
A. Duncker., 1906 - Comparative literature
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 176 - De la foi d'un chrétien les mystères terribles D'ornements égayés ne sont point susceptibles...
Page 99 - Peut-on la présenter? oh! très bien, j'en réponds. Tout lui plaît, tout convient à son vaste génie : Les livres, les bijoux, les compas, les pompons, Les vers, les diamants, le biribi, l'optique, L'algèbre, les soupers, le latin, les jupons, L'opéra, les procès, le bal, et la physique '. 1 RÉPONSE DE MADAME DU CHATELET.
Page 437 - J'ÉTAIS un faible enfant qu'elle était grande et belle. Elle me souriait et m'appelait près d'elle. Debout sur ses genoux, mon innocente main Parcourait ses cheveux, son visage, son sein, Et sa main quelquefois, aimable et caressante, Feignait de châtier mon enfance imprudente. C'est devant ses amants, auprès d'elle confus, Que la fière beauté me caressait le plus.
Page 437 - C'est devant ses amants, auprès d'elle confus, Que la fière beauté me caressait le plus. Que de fois (mais, hélas ! que sent-on à cet âge ?) Les baisers de sa bouche ont pressé mon visage ! Et les bergers disaient, me voyant triomphant : 'Oh! que de biens perdus! O trop heureux enfant!
Page 285 - Ongheria, Francia e Spagna; a me piace abitar la mia contrada. Visto ho Toscana, Lombardia, Romagna, quel monte che divide e quel che serra Italia, e un mare e l'altro che la bagna.
Page 124 - Ce pauvre homme a beau dire, le Dante pourra entrer dans les bibliothèques des curieux, mais il ne sera jamais lu. On me vole toujours un tome de l'Arioste, on ne m'a jamais volé un Dante.
Page 121 - J'ai fait souvent cette distinction A tes pareils; et grace à l'Italie, Le diable sait de la théologie. Il dit, et rit : je ne répliquai rien A Belzébuth ; il raisonnait trop bien. Lors il m'empoigne , et d'un bras roide et ferme II appliqua sur mon triste épiderme Vingt coups de fouet, dont bien fort il me cuit : Que Dieu le rende à Bouiface huit ! DAVID1.
Page 449 - ... this pipe did Tasso sound ; With it Camoens soothed an exile's grief ; The Sonnet glittered a gay myrtle leaf Amid the cypress with which Dante crowned His visionary brow : a glow-worm lamp, It cheered mild Spenser, called from Faeryland To struggle through dark ways ; and, when a damp Fell round the path of Milton, in his hand The Thing became a trumpet ; whence he blew Soul-animating strains — alas, too few...
Page 198 - D'os et de chairs meurtris, et traînés dans la fange, Des lambeaux pleins de sang, et des membres affreux Que des chiens dévorants se disputaient entre eux.
Page 449 - It is a beauteous evening, calm and free, The holy time is quiet as a Nun Breathless with adoration; the broad sun Is sinking down in its tranquillity; The gentleness of heaven broods o'er the Sea: Listen! the mighty Being is awake, And doth with his eternal motion make A sound like thunder— everlastingly.

Bibliographic information