Guillaume du Tillot, un valet minstre et secrétaire d'état: épisode de l'histoire de France en Italie de 1749 à 1771

Front Cover
P. Ollendorff, 1887 - France - 338 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 47 - Il me semble que l'esprit de politesse est une certaine attention à faire que , par nos paroles et par nos manières , les autres soient contents de nous et d'eux-mêmes.
Page 249 - ... en vertu du présent brevet que Sa Majesté a, pour assurance de sa volonté, signé de sa main, et fait contresigner, par moi, ministre et secrétaire d'État, et de ses commandements et finances.
Page 72 - Lorsqu'en poursuivant sa lecture, le vieillard fut arrivé au mot de représailles, il se mit à trembler de tout son corps, une sueur froide couvrit ses joues, et il s'écria d'une voix entrecoupée : « Le vicaire de Jésus-Christ est traité comme le « dernier des hommes ! Il n'a sans doute ni armées « ni canons ; il est facile de lui prendre tout, mais « il est hors du pouvoir des hommes de le faire agir
Page 127 - ministre a un zèle éclairé pour vos intérêts. Par respect pour « la mémoire de votre père et de votre mère, par amour pour
Page 79 - Il ne différa plus la demande impérieuse de l'abolition totale et de la sécularisation des membres de la société de Jésus; le 10 décembre 1768, l'ambassadeur de France l'exigea par un mémoire présenté à Sa Sainteté au nom des trois monarques. Ce coup était inattendu, du moins par sa promptitude. Le pape, en le recevant, resta anéanti, sans parole et sans regard. Il ne se remit plus d'un choc aussi violent. Peu de jours après, à la suite d'un léger rhume et d'une fatigue excessive...
Page 197 - ... toute vraisemblance que le marquis de Felino qui est parvenu successivement à la place qu'il occupe, et qui a été constamment regardé sous le feu Infant Don Philippe comme un fort honnête homme et un serviteur zélé de son maître, ait tout à coup pris d'autres principes et d'autres maximes sous le successeur de ce Prince ; cependant, ce changement étant dans l'ordre des choses possibles, et l'Infant en accusant formellement le sieur de Felino, l'intention des deux Rois est que leurs...
Page 130 - ... souverain, parce que la souveraineté ne consiste que dans le commandement juste, et que l'ordre est le premier de tous les commandements. On peut présenter à l'Infant ces deux vérités ; la première c'est qu'aucun être n'est bien aise d'obéir, la seconde que l'on n'obéit pas au désordre. Le hasard et la nature ont fait naître l'Infant d'un sang illustre et distingué par son élévation sur tout l'univers, mais le hasard et la nature ne le maintiendront pas souverain s'il se conduit...
Page 2 - Du Tillot en est un exemple. Depuis Botta jusqu'à M. Cantù, tous les Italiens qui ont écrit l'histoire de leur pays, l'ont à peine nommé, ou ont glissé sur lui avec une légèreté qui n'est pas fort éloignée de l'injustice. Car, dans les bornes assez restreintes où du Tillot a exercé ses facultés, il a relativement touché à plus de choses, conçu et réalisé plus de projets, employé plus d'industrie pour l'application des idées nouvelles qui fermentaient dans les esprits au xvui...
Page 132 - ... Guastalla par d'autres que le sieur Dutillot, sous les ordres sans doute de l'Infant ; que ce ministre répondra personnellement de ce qui sera fait dans ces parties aux Rois, DU TILLOT 223 grand-père et oncle de l'Infant, Leurs Majestés ne voulant pas qu'il soit fait aucune dépense, hors celles que l'on appelle de la poche, qui ne soit allouée par le sieur Dutillot avant que d'être ordonnée ; enfin elles exigent de l'Infant qu'il ait la confiance de laisser le soin à son ministre de retrancher...
Page 127 - Mon cher fils, croyez que les brouillons et les intrigants qui ne sont pas sévèrement réprimés, nuisent plus que les actions des princes à leur considération...

Bibliographic information