La vie et les mémoires du général Dumouriez, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 408 - vous trompe ; je vais achever de déchirer le bandeau. On a fait éprouver aux Belges tous les genres de vexations; ou a violé à leur égard les droits sacrés de la liberté, on a insulté avec impudence leurs opinions religieuses , on a profané par un brigandage très-peu lucratif , les instrumens de leur culte ; on vous
Page 409 - Dès-lors la terreur et peut-être la haine ont remplacé cette douce fraternité qui a accompagné nos premiers pas dans la Belgique ; c'est au moment de nos revers que nos agens ont déployé le plus d'injustice et de violence. Vous avez été trompés sur la réunion à la France de plusieurs
Page 67 - avec la plus vive indignation l'emprisonnement du roi et de sa famille ; les décrets par lesquels la Convention avait aboli la royauté; enfin il déclarait à la nation française que l'Empereur et le roi de Prusse , invariablement attachés au principe de ne point s'immiscer dans le gouverneEffectivementil en donna l'ordre sur-le-champ, et cet ordre
Page 114 - Christine qu'il voulait parler...); mais cette femme ne t'attendra pas... Si tu la trouvais, cette femme, elle serait ta prisonnière... Nous en avons d'autres aussi qui sont de sa famille... A Bruxelles, la liberté va renaître sous tes auspices ; de quelle félicité tu vas jouir, Dumouriez!... Ma femme...; elle est de Bruxelles...; elle t'embrassera aussi... etc.
Page 403 - LA liberté triomphe partout; guidée par la philosophie , elle parcourra l'univers; elle s'asseoira sur tous les trônes, après avoir écrasé le despotisme , après avoir éclairé les peuples. Les lois constitutionnelles , auxquelles vous allez travailler, seront la base du bonheur et de la fraternité des nations. Cette guerre-ci fera la dernière, et les tyrans et les privilégiés,
Page 408 - menti sur leur caractère et sur leurs intentions; on a opéré la réunion du Hainaut à coups de sabres et de fusils ; celle de Bruxelles a été faite par une vingtaine d'hommes qui ne pouvaient trouver d'existence que dans le trouble, et par quelques hommes
Page 68 - Général, lui répondit un officier pour tous » les autres, si c'était un autre que vous, nous se» rions inquiets , et nous éplucherions sa conduite ; » mais avec vous nous fermons les yeux ; vous ment intérieur de la France, persistaient néanmoins à exiger que le roi et sa famille fussent rendus à la liberté, que la dignité royale
Page 405 - campagne d'hiver. J'en profite pour vous présenter mes hommages. Je ne vous ferai point de nouveaux sermens ; je me montrerai digne de commander aux enfans de la liberté, et de soutenir les lois que le peuple souverain va se faire à
Page 407 - dans quel état de désorganisation et de souffrance les armées de la Belgique ont été mises par un ministre et par des bureaux qui ont conduit la France sur le penchant de sa ruine. Ce ministre et ces bureaux ont été changés; mais bien loin de les punir, Pache
Page 68 - rétablie sans délai dans la personne de Louis XVI et de ses successeurs, et qu'il fût pourvu à ce que cette dignité se trouvât désormais à l'abri des avanies auxquelles elle avait été exposée. Cette double proposition était la condition sine