L'Ami de la religion: journal ecclésiastique, politique et littéraire, Volume 52

Front Cover
A. LeClere., 1827
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 20 - République, l'infraction des règles consacrées par les canons reçus en France, l'attentat aux libertés, franchises et coutumes de l'Église gallicane, et toute entreprise ou tout procédé qui, dans l'exercice du culte, peut compromettre l'honneur des citoyens, troubler arbitrairement leur conscience, dégénérer contre eux en oppression ou en injure, ou en scandale public.
Page 328 - Sur le rapport de notre Ministre secrétaire d'Etat au département des affaires ecclésiastiques et de L'instruction publique , Notre conseil d'Etat entendu , Nous avons ordonné et ordonnons ce qui suit : Art. i".
Page 419 - PP n doit prendre sur lui plus que jamais, pour paraître ouvert, prévenant, accessible, et sociable. Il faut qu'il détrompe le public sur les scrupules qu'on lui impute. Qu'il soit régulier en son particulier, et qu'il ne fasse point craindre à la cour une réforme sévère, dont le monde n'est pas capable, et qu'il ne faudrait même mener qu'insensiblement, si elle était possible.
Page 418 - Pour moi je passe ma vie à me fâcher mal à propos, à parler indiscrètement, à m'impatienter sur les importunités qui me dérangent'. Je hais le monde, je le méprise, et il me flatte néanmoins un peu. Je sens la vieillesse qui avance insensiblement, et je m'accoutume à elle, sans me détacher de la vie. Je ne trouve en moi rien de réel ni pour l'intérieur ni pour l'extérieur. Quand je m'examine, je crois rêver: je me vois comme une image dans un songe.
Page 54 - ... que le prêtre soit dans le temple comme une idole qui a des yeux pour ne pas voir et une langue pour ne rien dire, que son ministère soit sans dignité, sans considération, sans influence, même dans les choses spirituelles qui sont de son domaine ; si l'on veut, à force de nous entourer de soupçons et de méfiances, faire de nous une classe de suspects en attendant qu'on puisse en faire une classe d'Ilotes...
Page 327 - I* loi du 8 avril 1802 (18 germinal an X), portant autorisation de la congrégation des prêtres de la Mission dits Lazaristes, et lui assurant une dotation annuelle sur le trésor public...
Page 420 - Je ne dois pas omettre une chose importante: c'est que les Jansénistes, pour mieux persuader que le jansénisme n'est qu'un fantôme, ne cessent de se confondre avec les Thomistes. Ils se moquent de ceux dont ils prennent le manteau pour se couvrir; et ces gens, si implacables contre les équivoques, en font continuellement pour tromper l'Eglise, et pour condamner en apparence des propositions qu'ils soutiennent en effet'.
Page 419 - Il ne saurait trop s'appliquer à plaire au roi, à lui éviter les moindres ombrages, à lui faire sentir une dépendance de confiance et de tendresse, à le soulager dans le travail, et à lui parler avec une force douce et respectueuse qui croisse peu à peu.
Page 220 - ... ordre de ne lui rien cacher, les deux premiers de lui communiquer tous les projets et toutes les dépêches, et tous quatre de conférer de tout avec lui.
Page 19 - ... du cortège, sera saisie par l'autorité civile ou militaire, et livrée aux tribunaux pour être punie , par voie de police municipale ou correctionnelle, des peines portées contre ceux qui troublent le libre exercice des cultes ou l'ordre public.

Bibliographic information