Rome, l'Arcadie et la mer des Argonautes

Front Cover
Presses Univ. Septentrion, Jun 10, 2008 - History - 250 pages
0 Reviews

Rome a vécu à l'ombre de la tradition avant d'être frappée au 1er siècle av. J.-C. par une crise qui a fait voler en éclats modèles et certitudes. Ébranlée par les effets socio-économiques des conquêtes et sa confrontation avec l'hellénisme, la cité est menacée de voir périr son patrimoine culturel. Il devient crucial pour les Romains d'élaborer la mémoire du passé dans une perspective qui sauve leur identité tout en intégrant l'héritage de la Grèce. Cet essai est consacré à l'Arcadie et à la mer des Argonautes dans lesquelles ils virent deux images des origines?: la première terre habitée et la première mer traversée. Il en résulta une extraordinaire série de variations dans les textes et les peintures qui leur permirent de repenser leurs rapports à la nature, au divin et à leur passé, leurs conceptions de la vie et leurs relations aux autres peuples. Dans ces deux mythes l'essentiel ne fut pas le discours narratif, mais la force poétique du «nom», les gestes ou les modes de vie attachés aux «lieux», et les «images», retravaillées dans les textes et les fresques. Il est tentant d'y reconnaître une particularité de la culture romaine, dont les rares récits indigènes sont fortement liés à des lieux et où l'importance du mos maiorum (les usages des ancêtres) témoigne assez de l'intérêt porté aux pratiques de vie. Ce qui est ensuite passé de Rome à l'Occident, ce n'est pas seulement une mythologie des origines, mais un modèle de fabrication de discours symboliques à partir des récits mythiques grecs, un paradoxe pour une société jugée souvent «sans mythes»

 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Introduction
7
Lhistoire et le mythe
13
préludes
31
Gallus Virgile et lArcadie
47
la parole et limage
95
Fictions pastorales
137
Le navire de la mer originelle
167
Copyright

Common terms and phrases

About the author (2008)

Jacqueline Fabre-Serris Professeur à l'Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, Jacqueline Fabre-Serris est, dans le cadre du centre de recherche CNRS Halma-Ipel, co-directrice de la revue électronique de poétique latine, Dictynna, et responsable de deux réseaux de recherche internationaux, l’un sur la poésie augustéenne, l’autre sur les traités mythographiques de l’Antiquité à la Renaissance. Elle est l’auteure de plusieurs articles sur la littérature et sur la mythologie à Rome et de deux livres : Mythe et poésie dans les Métamorphoses d’Ovide. Fonctions et significations de la mythologie dans la Rome augustéenne (Klincksieck, 1995) et Mythologie et littérature à Rome. La réécriture des mythes aux 1ers siècles avant et après J.-C. (Payot-Lausanne, 1998).

Bibliographic information