Le roman du renart, publ. d'après les MSS de la Bibliothèque du roi des xiiie, xive et xve siècles par D.M. Méon, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Popular passages

Page 63 - Male avanture aient ti oil, 12540 se je ne vos faz sorde oroille. Vos me faites or la dorvoille, que, qant je vos vois aresnant, ne me daigniez dire noiant, 12544 que ne daingniez a moi parler. Comment ? Volez vos dont monter lassus a mont a Dame Dieu ? Avoit, Tibert, n'est mie jeu : 12548 l'en ne monte pas si as nues ; dont vos sont ces folors venues ? Quidiez vos ja estre si sainz [108 a] que vos ailliez avec les sainz, 12552 et moi volez seul guerpir ci ? Poi avez encor Dieu servi por ja aler...
Page 327 - A Hersent a esté entiers Ses cuers, et à ma dame Fiere. Mors est, n'ai paor qu'il me fiere Por chose que je racont ci. Biau sire roi , por Dieu merci , Fetes crier par vostre empire Que qui croistra jà n'en iert pire; Le pechié en veil pardoner, Et se lor pooie doner Rantes, volentiers lor donroie, Et lor pechiez lor pardonroie ; Ne lor pramet pas en pardon Ci et devant Dieu lor pardon Qanque por croistre mesprendront.
Page 264 - Qui l'aime de cuer enterin 3395 Et puis fu si bien du roi Noble Que tuit cil de Constantinoble, Par parole ne par mesdit, Einsi con l'escripture dit, Ncl feïssent au roi meller 3400 Por rien qu'il seûssent parler : Mes entr'euls moult grant amor ot.
Page 14 - 13860 Li rois tint .1. coutel a pointe, dou col a la teste desgointe, s'an tailla fors dou chaaignon ; a travers l'a mis sor le con ; 13864 bien l'atacha a fort ciment, bien est mestier que toujorz tent [119 a] si durement que par un peu ne revienent a .1. li treu. 13868 « Renarz, fait li rois, biaus amis, fait ai ce que tu m'as apris, or sai de voir qu'en mon vivant ne fis chose qui vausit tant.
Page 262 - ... finissent par être entourés, et Renart est fait prisonnier. Le roi veut le faire pendre. Renart s'humilie et demande grâce. Il dit à Noble (27721): ,,Se ceste foiz me pardonez, Adont m'ert bien gerredonez Le servise que je vos fis Qant de la fievre vos garis, Qant je fui por vos en Palerne , En Remanie et en Salerne; Outre mer , en Sarazinois , Fui-ge por vos plus de set fois Por querre vostre garison.
Page 353 - Un tombel iluec trouveroiz D'un vilain qui Renart ot non. • Desus verrez escrit le non: Et ainsi au roi le diroiz, Quant de ci vous departiroiz. 1625 Hermeline vos menra droit Veoir le tombel orandroit Qui est tout fres et tout nouvel: O lui ira mon filz Rovel.
Page 58 - celui me dones.' 'Ja par mon chef n'en mangerez' 965 Ce dit Tybert 'grant ne petit.' 'Par le cuer be' Renart a dit, 'Dont estes vos vers moi trichere.
Page 297 - Que ja Deus n'an rie! Ci a mâle peleterie!», eb. 1734. 1735. Cil peletier bâtent lor pials, Cil les keut et cil les estent, Et cil les taille, et cil les vent, Veng. Rag. 1822. Devant lui fet mender les 40 bolengiers . . , Les peletiers et les cordoenniers, Aym.
Page 213 - Des mellors, des plus fors donjons. Tant ia des escorpions, Oliphanz, tigres et yvoires 1770 (Trestoz ont perduz lor memoires) Bugles.
Page 237 - Qu'est ce, sire Renart, conment? Est ce a certes ou a gas Que li rois n'i entrera pas?' ,Dist Renart 'tot de voir saches Que james n'i metra les pies 2505 A nul jor tant con il soit vis. Or vos en ai dit mon avis.' Quant li escuirous l'entendi, Va s'ent, que plus n'i atendi. N'a gueres longement erre 2510 Que il a lo roi encontre. Quant il le voit, ne se vout tere, Ains li reconte tot l'afere Si con Renait li avoit dit. Li rois l'oï, si en sosrit, 2515 D'ire et de mautalant nercie, Si apele sa baronie....

Bibliographic information