Mémoire et langage: surdité, dysphasie, dyslexie

Couverture
Elsevier Masson, 2001 - 124 pages
Chaque jour, les enfants découvrent de nouveaux mots et expressions et mettent en action leurs fonctions mnésiques pour comprendre, retenir et utiliser leurs acquis. Les pratiques orthophoniques auprès des enfants qui présentent des troubles spécifiques - sensoriels ou structurels - du langage oral et écrit sont au cœur des rapports entre mémoire et langage : comment se construisent leurs processus mnésiques, y a-t-il des modalités de mémoires à privilégier dons les divers apprentissages ? Cette nouvelle édition apporte les données actuelles sur le système des mémoires et permet de comprendre l'organisation de ces processus mnésiques dans les apprentissages. Elle expose l'étude approfondie de parcours rééducatifs d'enfants dysphasiques, dyslexiques ou présentant des surdités et révèle la richesse des possibilités de mémorisation de chacun. Au-delà du tableau clinique, ces cas concrets montrent qu'en renouant le fil avec les mots, on offre à chaque enfant la possibilité d'acquérir des savoirs, de reconstituer son histoire et de construire son identité future. Fondé sur la solide expérience de l'auteur, cet ouvrage propose des axes rééducatifs et des programmes d'entraînement ainsi qu'un bilan mnésique permettant aux orthophonistes d'évaluer les capacités de mémoire des enfants. Psychologues, médecins, parents et enseignants trouveront également des réponses à des questions plus générales, inévitables face à un enfant en difficulté.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

lntroduction
2
épreuves standard
25
Mémoire et dysphasie 3 l
31
Mémoire et dyslexie
47
Mémoire et surdité
63
Développement de la mémoire et axes rééducatifs
89
Perception olfactive 98 Perception kinésthésique
99
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 75 - Prendre, to take. prenant, pris, -e. je prends, nous prenons, tu prends, vous prenez, il prend, ils prennent.
Page 65 - S., L'émergence du langage de l'enfant déficient auditif: Des premiers sons aux premiers mots. Masson, Paris, 1994.
Page 64 - Toutefois, la réponse induite par des mots de fonction est localisée au-dessus des régions temporales antérieures de l'hémisphère gauche. Chez les sujets sourds utilisant la langue des signes, une distribution similaire est observée pour les mots de contenu.
Page 64 - Toutefois, la réponse provoquée par les mots de fonction n'est pas plus apparente dans l'hémisphère gauche chez les sourds mais symétrique, indiquant une participation plus grande de l'hémisphère droit dans le traitement des signes.
Page 47 - La dyslexie est un trouble manifesté par des difficultés dans l'apprentissage de la lecture en dépit d'un enseignement conventionnel, d'une intelligence normale et d'un milieu socioculturel ordinaire.
Page 65 - ... production de sons consonantiques stéréotypés et atypiques, conditionnés non par des facteurs acoustiques mais par la lecture labiale et par la perception kinesthésique...
Page 18 - Cette distinction entre mémoire implicite et mémoire explicite passionne d'autant plus les chercheurs qu'on a montré que certaines lésions du cerveau qui entravent l'accès en mémoire et entraînent des amnésies, n'empêchent pas un fonctionnement normal de la mémoire implicite.
Page 10 - A. BADDELEY, La mémoire humaine, théorie et pratique. Presses universitaires de Grenoble, Grenoble, 1993.
Page 13 - ... qui transforme des informations perceptives en traces durables; — une phase d'organisation de cette information; - une phase de réactivation, de récupération des traces.
Page 64 - Il semble donc que l'apprentissage précoce des signes entraîne une participation accrue des structures de l'hémisphère droit dans le traitement du langage.

Informations bibliographiques