Œuvres de Rabelais

Front Cover
Dalibon, 1823
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 11 - Zwingle défendit l'opinion de Carlostad , qui fut embrassée par toutes les églises de Suisse , par celle de Strasbourg , et même dans plusieurs parties de l'Allemagne. Cette querelle sur le sens littéral et le sens figuré devint une guerre civile qui coûta beaucoup de sang aux deux partis. Calvin n'écrivit sur cette question qu'après les grands troubles qu'elle avait excités. Il présenta une troisième opinion. Il nia que le corps de J.-C. , qui est au ciel , pût être substantiellement...
Page 137 - II vous eût arrêté le carrosse d'un prince : II vous l'eût pris lui-même; et si dans la province II se donnait en tout vingt coups de nerf de bœuf, Mon père pour sa part en emboursait dix-neuf.
Page 361 - Provence (je m'esgare en trop de coings), resoluëment, et pour le dire en brief, quand la voix et le mot sont, par entrelaceures, petites pauses et intervales rompus, joints avec le nerf et corde de l'instrument, la force de la parole et sa grace y demeurent prins et engluez, sans esperance de les pouvoir separer, pour demeurer un vray ravissement d'esprit, soit à joye, soit à pitié.
Page 262 - C'est le bon Pan, le grand pasteur, qui, comme atteste le bergier passionné Corydon, non seulement a en amour et affection ses brebis, mais aussi ses bergiers.
Page 233 - Thamos , regardant de dessus la proue vers la terre , dit tout haut ce qu'il avoit entendu, que le grand Pan estoit mort. Il n'eut pas plus tost achevé de dire , que l'on entendit un grand bruit, non d'un seul, mais de plusieurs ensemble , qui se lamentoient et...
Page 69 - Et là ne consyderons le branslement des broches, l'harmonie des contrehastiers, la position des lardons, la temperature des potaiges, les preparatifz du dessert, l'ordre du service, du vin?
Page 14 - Gruyère. gnoissance pour le moins. Je ne suis poinct ingrat et ne le fus, ne serai. Jamais homme ne me feit desplaisir sans repentance, ou en ce monde ou en l'aultre. Je ne suis point fat jusques là. — Tu, dist frère Jean, te damnes comme un vieil diable.
Page 108 - Ainsi estoit trainné à escorchecul par la poultre, tousjours multipliante en ruades contre luy et fourvoyante de paour par les hayes, buissons et fossez. De mode qu'elle luy cobbit...
Page 11 - ... que , dans la cène, l'homme est nourri de la propre substance de J.-C., qui, du haut du ciel , nous y fait participer , à peu près comme le soleil, malgré sa distance prodigieuse, nous communique, quand il nous éclaire, la substance même de ses rayons. Ainsi, selon lui, la cène n'était pas une simple figure destinée à conserver le souvenir de la cène de J.-C., mais une cène réelle, où J.-C. se donne véritablement à nous. En 'osant s'élever , dans cette importante question, au-dessus...
Page 334 - Ils n'ont jamais changé leurs habits et façons, Ils hurlent comme chiens leurs barbares chansons, Ils comptent à leur mode, et de tout se font croire Ils ont force beaux lacs et force sources d'eau, Force prés, force bois. J'ai du reste, Belleau, Perdu le souvenir, tant ils me firent boire.