Traité expérimental de l'électricité et du magnétisme, et de leurs rapports avec les phénomènes naturels, Volume 5

Front Cover
Firmin Didot frères, 1837 - Electricity
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 27 - ... çà et là, une multitude de cristaux limpides incolores, formant des houppes radiées, tandis que la couleur verte du sous-sel prend une teinte bleuâtre. En examinant la nature de ces produits, on trouve que les cristaux limpides sont formés de phosphate de chaux pur, et la partie verte d'un double...
Page 15 - Que cette même proportion est celle qui esi la meilleure conductrice de l'électricité; 3°. Que la différence que l'on observe entre le zinc distillé et le zinc du commerce, sous le rapport de l'action qu'exerce sur eux l'acide sulfurique étendu d'eau...
Page 93 - La formation de ce dernier est due aux actions combinées du phosphate d'ammoniaque, de l'eau et de l'air sur le fer, tandis que celle du phosphate bleu provient évidemment d'une action électrique.
Page 208 - ... humectée d'une solution de sel marin. Dans le bocal où se trouve l'alcali plonge une lame d'or ; dans l'autre, une lame de platine.
Page 9 - Cet état subsiste pendant unlong-temps après que lemétal a été retiré de l'acide , de telle sorte que ce métal ne peut plus être dissous, même par de l'acide plus faible; mais on peut le faire disparaître en touchant le fer avec du cuivre, du zinc, de l'étain, du bismuth ,de l'antimoine ou du plomb, ou en le frottant rudement à sa surface. Le contact de l'or, de l'argent, du platine, du mercure, du zinc, ne détruit pas son état électrique. Dans cet état il ne précipite pas non plus...
Page 121 - Dans l'hydrogène, elles présentent une belle couleur cramoisie, qui n'est pas due à sa faible densité, puisqu'elle disparaît quand on raréfie le gaz. Dans le gaz acide carbonique, la couleur est semblable à celle de l'étincelle dans l'air, mais avec un peu de couleur verte. Dans le gaz chlorhydrique...
Page 93 - ... phosphate de soude, et dans l'autre une dissolution de sulfate de cuivre. Puis , dans celle-ci , plongeons une lame de cuivre, et dans l'autre une lame de fer, et faisons-les communiquer ensemble par la partie supérieure. Le fer est le pôle positif d'une petite pile et le cuivre le pôle négatif; celui-ci décompose le sulfate , attire le cuivre, tandis que l'oxigène et l'acide sulfurique se transportent dans l'autre branche. L'oxigène oxide le fer; l'acide sulfurique, en se combinant avec...
Page 208 - Si l'on met en communication ces deux lames, au moyen de fils d'or et de platine, avec le multiplicateur, on a un courant assez énergique qui provient de la réaction de l'acide sur l'eau , le sel marin et la potasse. La lame d'or prend à l'alcali l'électricité négative, et la lame de platine l'électricité positive à l'acide.
Page 29 - Cette méthode des doubles transformations peut être mise eu usage en électro-chimie : prenons un tube recourbé en U , rempli dans sa partie inférieure d'argile humide ; mettons dans l'une des branches une solution de bicarbonate de soude , dans l'autre une solution de sulfate de cuivre , et plongeons dans chacune d'elles l'un des bouts d'une lame de cuivre. Le bicarbonate , en réagissant d'une part sur le métal et de l'autre sur le sulfale par l'intermédiaire de l'argile humide , détermine...
Page 313 - ... et ne donnent aucun effet avec le protoxide de cuivre, le persulfure de fer, le deutoxide de fer préparé avec l'eau, le fer oligiste, etc.

Bibliographic information