Lettres de Voltaire à mme du Deffand, au sujet du jeune de Rebecque, devenu depuis célèbre sous le nom de Benjamin Constant, Volume 6

Front Cover
Chez tous les libraires, 1837 - 28 pages
Analyse : Suite de quatre lettres apocryphes dues au pasticheur vaudois Nicolas Chatelain (cf. Ch. Guyot, L'oeuvre curieuse mais oubliée d'un pasticheur vaudois, in Tribune de Genève, 30 oct. 1954). Benjamin Constant, à peine âgé de quinze ans, y est décrit par un Voltaire qui ne tarit pas d'éloges à son sujet et qui déclare faciliter son introduction chez Mme du Deffand.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 9 - ... un recueil de gazettes, que les auteurs arrangent pour autoriser leurs systèmes et faire briller leur esprit. J'ai relu ces jours-ci le recueil de ma correspondance avec Voltaire : toute personnalité et vanité à part, j'en ai été très-contente ; elle pourrait soutenir l'impression ; ce ne sera cependant pas certainement de mon vivant, mais je la laisserai à la grand'maman (I).
Page 9 - Il parait, ajoute-t-il, que MB Constant a fait l'acquisition des originaux qui le concernaient, de Walpole luimême, qui ne voulut point céder les réponses de Mme du Deffand.
Page 20 - Lui ayant montré un livre d'estampes concernant le règne de Louis appelé à tort le Grand , il ne se posséda plus. Abordant le portrait de ce roi, il lui asséna un coup de poing (l'enfant est fort, le papier vieux) qui lui creva un œil. Le voyant consterné de sa prouesse, je lui dis, pour le calmer, qu'il n'avait fait que prévenir le jugement de la postérité.
Page 13 - ... elle adressées par Voltaire, en faveur d'un jeune homme qu'il demande la permission de lui présenter, « dont les parents, dit-il, sont mes amis particuliers, je ne dirai pas de cœur, vous savez qu'on n'en a pas, mais que j'aime et estime fort... Issu d'une des meilleures familles de ce pays...; cela n'a pas quinze ans; il a beaucoup entendu parler de vous, et pour cela il n'est pas nécessaire d'avoir l'âge de Mathusalem...
Page 18 - Madame , que toute ma force consiste dans ma faiblesse, comme les forces de Samson consistaient dans ses cheveux. Vous en ferez; tant, qu'on me trouvera assez jeune et assez vigoureux pour que je me trouve exposé à quelque...
Page 10 - Afin de lever tous les doutes, il annonce que ceux qui voudront bien vérifier, trouveront les originaux chez M. Chevillard père, notaire, rue du Bac, n- 15.
Page 15 - Madame , rien n'est plus scandaleux et plus triste que de voir des gens d'esprit s'entre-dévorer ; ce sont des enfans de famille qui détruisent l'héritage de leur père. Les guerres entre gens de lettres sont d'autant plus déplacées qu'elles sont censées se faire entre gens qui ont plus de raison. Je n'ai jamais commencé.
Page 9 - Walpole. tain portrait dont l'objet et l'auteur sont anonymes et ne seront point reconnus. Depuis dix jours, c'est-à-dire depuis le 25 du mois passé, j'ai été fort incommodée, j'ai gardé la chambre et presque toujours le lit. Je me porte mieux aujourd'hui , j'ai dormi cette nuit , ce qu'il...

Bibliographic information