Histoire du règne de Louis XIII, roi de France et de Navarre, Volume 15

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 247 - L'un aima mieui mourir que de livrer Leucate aux ennemis de fon roi, & l'autre refufa conftamment de racheter par une trahifon la vie d'un époux tendrement aimé. Donneraije pour quelques piftoles ce que...
Page 285 - ... bonne politique , on augmente les grâces à ,, proportion de l'augmentation des fautes. „ .Le temps & fa bonne conduite peuvent lui ,> donner tout le contentement qu'elle defire.
Page 426 - Belem, et les leur mettre entre leurs mains : auquel cas la France les laissera agir purement et simplement d'eux-mêmes, sans faire autre chose que de les assister dans ce commencement. Si ledit chancelier, d'Azevedo et autres...
Page 430 - On le mené à la Baftille ; & le Gouverneur reçoit ordre de ne permettre à qui que ce fait de lui parler. Au bout de trente- trois jours , le Cardinal apprit enfin que le Duc de Bragance étoit fur le Trône de Portugal.
Page 69 - fon particulier , il reffentoit fort bien tous les „ mauvais traitemens qu'il recevoit de la „ Cour , mais qu'il ne les imputoit point au 5, Roi.
Page 372 - Infant fe met à la tête d'une Armée de vingt mille hommes de pied & de...
Page 490 - ... adversaires. Tous ceux dont il a eu à se plaindre sont flétris dans ses mémoires , et l'on voit avec peine que le ressentiment étouffe chez lui toute idée de justice. Aussi Grotius, qui a voit lu les mémoires manuscrits de Rohan , en 1638 écrivoit-il à Oxenstiern C1) : « Ce « livre ne sera bien reçu ni en Angleterre, ni dans les « Provinces-Unies, ni en France.
Page 256 - vous avez scu vous servir si à propos de votre épée , que je vous « envoie un bâton pour marque du contentement que j'en ai, et afin « qu'une autre fois vous ayez à choisir les armes dont vous voudrez « vous servir, si mes ennemis se présentent en lieu où vous leur puis« siez faire connoitre de nouveau ce que vous valez.
Page 295 - pere a aufïî peu connu l'efprit de Votre Majefté, qu'il a *> mal fuivi celui de fa règle dans la cour , je demeure en ces » mêmes termes : mais s'il a mieux pénétré vos intentions *> que moi , j'eftimerois être coupable , fi je ne cherchois de «rendre mon abfence agréable, lorfque ma préfence ne

Bibliographic information