Revue archéologique, Volume 7

Front Cover
A. Leleux, 1850 - Archaeology
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 27 - Faculté, et sous la surveillance de l'autorité supérieure du ministre de France auprès de SM Hellénique. Les élèves, qui ont le titre de membres de l'École française d'Athènes , y passent deux années, et peuvent être autorisés à y demeurer une troisième année. Ils peuvent, avec l'autorisation du gouvernement grec, ouvrir des cours publics et gratuits de langue et de littérature françaises et latines. Ils peuvent...
Page 382 - C'est un beau spectacle que celui des lois féodales. Un chêne antique s'élève ' ; l'œil en voit de loin les feuillages : il approche ; il en voit la tige , mais il n'en aperçoit point les racines : il faut percer la terre pour les trouver.
Page 383 - Boissieu, pour la l\' livraison des Inscriptions antiques de Lyon, in-4"; la troisième médaille a été partagée entre M. de MasLatrie , pour son Essai sur les continuateurs de l'histoire de Guillaume de Tyr, manuscrit, et M. de la Monneraye, pour son Essai sur l'histoire de l'architecture religieuse en Bretagne, pendant la durée des XI' et XII
Page 505 - Les couleurs n'ont pas tontes conservé leur éclat : ainsi les bleus ont disparu presque partout, ou bien ce qui en reste est pulvérulent et prêt à se détacher. Il m'a paru que l'artiste s'était servi de bleu de cuivre ou de cobalt , et non d'outremer. Par contre, les verts, les tons de chair, les noirs , les blancs et quelques rouges sont presque intacts. Ils paraissent recouverts d'une espèce de vernis ou de gluten , et ont le brillant d'une peinture à la cire.
Page 386 - L'Académie propose pour sujet du prix ordinaire à décerner en 4854, la question suivante : « Quelles notions nouvelles ont apportées dans l'histoire de la sculpture chez les Grecs, depuis les temps les plus anciens jusqu'aux successeurs d'Alexandre, les monuments de tous genres, d'une date certaine ou appréciable, principalement ceux qui, depuis le commencement de ce siècle, ont été placés dans les musées de l'Europe. » Le prix sera une médaille d'or de la valeur de 2,000 francs. Les...
Page 505 - Ne serait-ce pas là une indication? On sait que Le Garofalo a placé dans la plupart de ses tableaux des œillets, qui , pour un italien, étaient des armes parlantes. Je ne sais si Le Garofalo est jamais venu en France; mais, à la rigueur, il a pu y envoyer un carton. D'un autre côté, je dois avouer que rien dans la fresque du Puy ne me parait dénoter un maitre italien.
Page 536 - ... par aucun auteur ancien ; enfin , dans son système , les renseignements fournis par les itinéraires romains s'accordent mieux les uns avec les autres , et tous avec l'état des lieux. M.
Page 11 - Châleau-Villain (Château-Meillant), mère au seigneur de Sully. Les deniers doivent estre à iij d. vj grains de loy argent le roy, et de xx s. de pois au marc de Paris, et les maailles de la dite monnoie doivent estre a ij d.
Page 25 - ... ordonnance dont l'article 7 stipule que « cette école pourra recevoir, par décision ministérielle, tous les développements nécessaires à ses progrès. • • M. le ministre, en notifiant à l'Académie, par une lettre du 3o janvier, son arrêté du 26 précédent, fait connaître que l'intention de cet arrêté a été de placer l'école française d'Athènes sous le patronage et la haute direction de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, comme l'école française de Rome est...
Page 504 - C'est à monseigneur de Galland, évêque du Puy au commencement du siècle dernier, qu'on attribue cette méchante action. On peut juger de son goût, d'ailleurs, par les changements déplorables qu'il avait faits dans l'architecture de son église. « Les costumes des personnages, un peu fantastiques et d'une richesse extraordinaire ; les trônes sculptés sur lesquels les femmes sont assises, et qui présentent, les uns, des ornements flamboyants, et les autres, des motifs d'ornementation...

Bibliographic information