Archéologie de la Lorraine, ou recueil de notices et documens pour servir à l'histoire des antiquités de cette province

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 86 - Camp d'Afrique appartient depuis plusieurs siècles à la maison de Ludres, qui joint à ses titres celui de comte d'Afrique. Cette ancienne et illustre famille, qui descend des sires de Frolois en Bourgogne, possédait, dit-on, dans cette province une montagne qu'elle avait nommée M ont- Afrique en mémoire d'un de ses ancêtres qui se serait trouvé aux Croisades avec saint Louis.
Page 66 - ... par les concussions qui ont souillé sa mémoire et qui causèrent sa ruine , et elle donna à toutes ses constructions un caractère de grandeur imposante qui frappoit l'imagination du peuple. Ses...
Page 2 - La rivière de la Seille (Salia), dit M. Beaulieu, prend sa source dans l'étang de Lindre et va se perdre dans la Moselle, auprès de Metz, en arrosant, dans son cours lent et sinueux, une vallée souvent marécageuse, mais toujours verdoyante et fertile. » « Au temps des Gaulois et des Romains, l'aspect de la contrée devait être à peu près le même qu'aujourd'hui, car elle était dès lors couverte d'une nombreuse (?) population attirée moins par la richesse et la fertilité du sol que par...
Page 97 - On, voyait autrefois , au-dessous de Liverdun , un pont en pierre qui joignait les deux rives de la Moselle, et que l'on croit généralement avoir été construit au moyen âge, sur les fondations d'un pont romain. A peu de distance de cet édifice, et dans un ravin de la forêt qui borde la rive droite de la rivière , on a trouvé des vestiges de forges ou de fonderies., ainsi que des monnaies romaines.
Page 87 - (Novavilla), où était un viens considérable, et arrive en ligne droite par Ludres à l'entrée du camp ; de là elle décrit une courbe , traverse le plateau et la forêt , et va aboutir à Toul. Une partie de cette voie, celle qui conduit de Saint-Nicolas à Ludres, est encore quelquefois fréquentée : on la nomme le Chemin des Marchands de vin. Quant à l'autre partie , qui s'étend en remblai dans la foret, en passant auprès du camp, elle est abandonnée depuis un temps immémorial.
Page 20 - ... pointe Est de triangle aujourd'hui défriché dont la Pièce-desRomains forme le grand côté, et qui alors, et sans doute beaucoup plus tard encore, était en foret. Le texte de La Sauvagère s'explique donc le plus naturellement du monde. « Au sortir du bois », dit à son tour M. Bcaulieu, < la * voie décrit une courbe vers la gauche, et, traversant » une petite vallée et un ruisseau , va se confondre avec » la route moderne ». La petite vallée et le ruisseau, ce sont les Fonds—de-Fresnes...
Page 149 - ... relève par derrière au niveau des épaules, pendant que sa pression sur la partie antérieure du corps, indique des formes belles quoique très-prononcées. Remarquons les seins gonflés: c'est un des attributs caractéristiques de la déesse. En effet ce n'est pas une mortelle que l'artiste a voulu présenter à nos yeux ; ce n'est pas une nymphe, ce n'est pas Vénus. C'est la déesse de l'abondance et des moissons. Il faut qu'elle...
Page 86 - ... côte ou cité d'Afrique à la montagne qui domine le village de Ludres, en mémoire de celle qu'elle possédait en Bourgogne et qui portait ce nom. Telle est la seconde opinion , la plus spécieuse et la plus généralement adoptée ; elle me paraît cependant aussi inadmissible que la première. Il ya effectivement dans le département de la Côte-d'Or, à deux lieues de Dijon, une montagne connue sous le nom du Mont-Afrique ; on y voit encore les restes d'un camp romain, auprès duquel on...
Page 174 - ... town ; and on the reverse, a galloping horse ; they are inscribed SOLIMA.200 Some of the bas-reliefs found at the old Solimariaca, which are said to have formed the anterior part of Keltic tombs, have been destroyed, and the reason is given in the following excusable manner : — " II ya quelques années que des femmes du village de Soulosse, ayant mis au monde des enfans fort laids, en cherchèrent la cause dans les regards qu' elles avaient jetés durant leur grossesse sur ces basreliefs.
Page 116 - J'en ai mesuré une autre pièce entre les sources des abreuvoirs qui descendent au moulin de Loisy et celles de la ferme Marvone. J'y ai trouvé sept cents pas sur chaque face. Ces quartiers carrés sont communs dans les camps romains ; mais ceux en ligne courbe y sont encore plus communs.

Bibliographic information