Histoire du Limbourg: suivie de celle des comtés de Daelhem et de Fauquemont, des annales de l'abbaye de Rolduc, Volume 5

Front Cover
P. J. Collardin, 1840 - Dalhem, Belgium
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 297 - Leur animosité était si grande, qu'ils ne voulurent jamais donner dans les voies d'accommodement' que. des amis communs , touchés des malheurs du peuple , leur ouvrirent. Renaud eut bientôt lieu de se repentir de son obstination ; car, étant un jour occupé à ravager les terres de Juliers, le comte vint à sa rencontre, le battit et l'obligea lui même à mettre bas les armes. Le prisonnier fut enfermé au château de...
Page 79 - ... pour une moitié au fisc impérial, et pour » l'autre au duc de Brabant , et de les priver de » leurs droits , rang , honneurs et dignités et même » de les mettre au ban de l'Empire , ordonnant bien » expressément que tout ce que le conseil de Bra...
Page 293 - L'empereur ne fut pas plutôt instruit de ces violences , qu'il enjoignit à l'archevêque de Cologne et au duc de Brabant , de prendre les informations nécessaires du fait et de prononcer en conséquence. Les députés ne restèrent pas...
Page 47 - S janvier 1333. Jean, roi de Bohême, de Pologne et. comte de Luxembourg, Walram, archevêque de Cologne, Adolphe, évêque de Liège, Louis, comte de Flandre, Guillaume, comte de Hainaut et de Hollande, Renaud, comte de Gueldre et de Zutphen, Guillaume, comte de Juliers, Guillaume de Hainaut, comte de Zélande, Louis, comte de Chiny, Raoul, comte d'Eu et de Guines, Jean, comte de Namur, Jean de Hainaut, sire de Beaumont, et Gui de Namur, frère audit comte de Namur, déclarent que,
Page 283 - Celte opération n'eut pas le succès qu'il en attendait, ses ennemis ayant été avertis assez à tems pour s'en retirer. .Nonobstant cela, le duc alla, le lendemain, attaquer ce château , et, selon toute apparence , il, s'en fût rendu maître, si , par l'envie qu'il avait de poursuivre l'archevêque...
Page 304 - Renaud avait donné au corps-de-garde en sortant un jour de la ville, et en informa sur-le-champ ses maîtres. Ceux-ci partirent alors dès la nuit , avec un gros de troupes, et, après s'être assurés d'un poste dans un village à peu de distance de la ville , ils se présentèrent devant la place , demandant d'y entrer. La sentinelle les ayant pris au signal, pour un parti des troupes delà garnison qui avait, selon toute apparence, accompagné son seigneur, leur ouvrit la porte et fut taillée...
Page 258 - Mont/oie et de Marville, et non pas de Fauquemont , reconnaît avoir reçu ces terres en fief de son oncle, le comte de Luxembourg. Peu de mois après, Thibaut II, comte de Bar, voulut être admis à la communication du droit féodal de ces villes et territoires en dépendants, c'est-à-dire que Waleran , leur possesseur, prêterait serment de fidélité au comte de...
Page 182 - Les cardinaux élurent, peu de temps après, le cardinal Robert de Genève, qui prit le nom de Clément VII ; ce qui fut le commencement d'un long et fâcheux schisme.
Page 236 - Fréaéric 1 , comte palatin de Sommersbourg , lui survécut de quelques années , l'ayant fait père de, quatre fils et de trois filles. Les fils furent Philippe, archevêque de Cologne ; Goswin , son successeur dans la seigneurie de Fauquemont, déjà mort en i lyb; Herman, décédé, a ce qu'il paraît , avant ибо; et Godefroi , qui lui succéda dan* la seigneurie de Heinsberg.
Page 328 - Eutrope tient de la main droite la crosse et de la gauche un livre fermé qui exprime la prédication de l'évangile aux Santons.

Bibliographic information