Bibliothèque de l'École des chartes, Volume 1; Volume 26; Volume 31

Front Cover
Librairie Droz, 1865 - Archives
0 Reviews
"Bulletin bibliographique" in each number, 1839/1840-1848/1849; "Bibliographie" including "Livres nouveaux" (titles numbered continuously for each year) in each number, 1849-1959.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 141 - Monseigneur, très grands mercis ! » Lors se leva la reine et fit lever les six bourgeois et leur ôter les chevestres (cordes) d'entour leur cou, et les emmena avec li (elle) en sa chambre, et les fit revêtir et donner à dîner tout aise, et puis donna à chacun six nobles...
Page 503 - XXII, contenant la 3" livraison des monuments des règnes de saint Louis, de Philippe . le Hardi, de Philippe le Bel, de Louis X, de Philippe V et de Charles IV, depuis MCCXXVI jusqu'en MCCCXXVIII; publié par MM.
Page 141 - Ha, gentil sire, depuis que je repassai la mer en grand péril, si comme vous savez, je ne vous ai rien requis ni demandé : or vous...
Page 407 - ... que Fauriel a publié; en revanche il omet sept vers, médiocrement intéressants, donnés par ce manuscrit. Je vais transcrire tout le début de la chanson, rejetant en note les vers du ms. complet qui manquent au fragment de Raynouard, et soulignant les vers que possède seul ce fragment. El nom del payre e del filh e del sant Esperit Comensa la cansos que maestre W.
Page 387 - Histoire de saint Louis, par Joinville, texte rapproché du français moderne et mis à la portée de tous, par M. Natalis de W'ailly.
Page 140 - adonc en la place seigneur chevalier ni vait« lant homme qui se pût abstenir de pleurer de « droite pitié , ni qui pût de grand pièce parler . . . « Le roi les regarda très ireusement ; car il avoit « le cœur si dur, et si épris de grand courroux, « qu'il ne put parler; et quand il parla il com« manda que on leur coupât tantôt les têtes. « Tous les barons et chevaliers qui là étoient en « pleurant prioient si acertes que faire pou« voient au roi , qu'il en voulust avoir pitié...
Page 138 - Je en droit moi ai si grand' espérance d'avoir grâce et pardon envers nostre Seigneur, si je muir pour ce peuple sauver, que je veuil être le premier, et me mettrai volontiers en pure ma chemise, à nud chef, et la hart au col, en la merci du roi d'Angleterre. » Quand sire Eustache de SaintPierre eut dit cette parole, chacun l'alla aoitzer de pitié, et plusieurs hommes et femmes se jetoient à ses pieds pleurants tendrement; et étoit grand' pitié de là être, et eux ouïr, écouter et regarder.
Page 139 - Si entendit que ceux de Calais venoient en l'arroy qu'il avoit devisé et ordonné ; et se mit hors, et s'en vint en la place devant son hôtel, et tous ces seigneurs après lui, et encore grand...
Page 139 - Sire, vecy la représentation de la ville de Calais à votre ordonnance. » Le roi se tint tout coi, et les regarda moult fellement...
Page 141 - Ha, dame, j'aimasse trop mieux que vous fussiez autre part que cy. Vous me priez si acertes que je ne le vous ose esconduire (refuser); et combien que je le fasse enuis (avec peine) , tenez, je les vous donne , si en faites votre plaisir.

Bibliographic information