Histoire générale de l'Asie, de l'Afrique et de l'Amérique: Histoire des Indes. Description de l'Inde

Front Cover
Chez Des Ventes de la Doué, 1770 - Africa
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 305 - Religion qui eft indeftrudtible , leur donne de la répugnance pour les chofes qui nous fervent de nourriture. Ils n'ont donc befoin que de nos métaux qui font les fignes des valeurs , & pour lefquels ils donnent des marchandifes , que leur frugalité...
Page 258 - Struys dit avoir vu de ses propres yeux un homme qui avoit une queue longue de plus d'un pied, toute couverte d'un poil roux, et fort semblable à celle d'un bœuf. Cet homme à queue...
Page 319 - Il eft étonnant que l'efprit humain ait pu attein^ dre à la perfection de l'art, qui éclate dans ces Grammaires : les Auteurs y ont réduit par l'analyfe la plus riche Langue du monde , à un petit nombre d'élémens primitifs , qu'on peut regarder comme le caput mortuum de la Langue. Ces...
Page 144 - Taptfnouly dans l'Isle de Sumatra. Elle s'engage de plus à ne point ériger de Fortifications, & à ne point entretenir de Troupes dans aucune Partie des Etats du Subah de Bengale. — Et afin de conserver la Paix future sur la Côte de...
Page 293 - Roi , fon maître , une noix de cocos , de la grofTeur d'un œuf d'autruche , dont on tira un turban long de foixante aunes & d'une toile fi fine qu'on avoit peine à juger de ce qu'on tenoit dans la main.
Page 239 - C'est ainsi qu'il s'apprivoise insensiblement, et Tavernier fut témoin de cet exercice à Chitpour, sans sortir de son carrosse. Le jour suivant lui offrit un autre amusement dans la rencontre d'une bande de fakirs ou de dervis mahométans. Il en compta cinquante-sept, dont le chef ou le supérieur...
Page 485 - Toute nation parefleufe eft grave ; car ceux qui ne travaillent pas fe regardent comme fouverarns de ceux- <jui travaillent. Examinez toutes les nations ; & vous verrez que , dans la plupart , la gravité , l'orgueil & la parefle marchent du même pas.
Page 295 - On y trouve aufli des diamans ; mais comme on les y porte de Golkonde & de Vifapour , on peut les avoir ailleurs à moindre prix. Le mufc & l'ambre gris n'y font pas des marchandifes rares, quoique le pays n'en produife point. Un commerce des plus confidérables d'Amadabath, eft celui du change.
Page 201 - Indes , plufieun fortes de pains avec le riz ; & c'eft un fentiment général, qu'il donne de l'embonpoint à ceux qui en font un ufage habituel, malgré l'opinion défi anciens Médecins, qui le croyoient peu nourriflant & difficile à digérer.
Page 248 - Carreri en nomme un ibitin, qui fe tient pendu par la queue au tronc d'un arbre, pour attendre qu'il pafle des cerfs, des fangliers , & même des hommes. Il eft fi...

Bibliographic information