Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 1 - 10 of 12 on Plus l'on avance dans le pays , et plus la misère est extrême : on ne connoît....
" Plus l'on avance dans le pays , et plus la misère est extrême : on ne connoît pas l'usage du blé ; les os de poisson , broyés avec l'écorce des arbres , leur servent de pain ; et , malgré cette méchante nourriture, ces pauvres gens vivent dans... "
Œuvres complétes de Regnard: avec des avertissements et des remarques sur ... - Page 92
by Jean François Regnard - 1810
Full view - About this book

Notice sur la vie de Regnard. Catalogue des comédies de Regnard. Voyage de ...

Jean François Regnard - 1820
...l'abondance des eaux. Plus l'on avance dans le pays , et plus la misère est extrême. On ne connoît plus l'usage du blé : les os de poisson , broyés avec...avancée , qu'ils passent ordinairement cent ans , et quelques uns cent cinquante^ Nous ne fîmes le samedi que fort peu de chemin, étant restés tout le...
Full view - About this book

Notice sur la vie de Regnard. Catalogue des comédies de Regnard. Voyage de ...

Jean François Regnard - 1820
...misère est extrême. On ne connoît plus l'usage du blé : les os de poisson , broyés avec l'écoree des arbres , leur servent de pain ; et, malgré cette...avancée, qu'ils passent ordinairement cent ans, et quelques uns cent cinquante. Nous ne fîmes le samedi que fort peu de chemin . étant restés tout...
Full view - About this book

Répertoire du Théâtre français ...: composé des tragédies ..., Volume 28

1823
...sèchent , leur sert de nourriture toute l'année. Ils ne le prennent point avec des rêts, comme on fait les autres; mais, en allumant du feu sur la proue...avancée, qu'ils passent ordinairement cent ans , et quelques uns cent cinquante. Nous ne fîmes le samedi que fort peu de chemin, étant restés tout le...
Full view - About this book

Répertoire du Théâtre français ...

French drama - 1823
...sèchent , leur sert de nourriture toute l'année. Ils ne le prennent point avec des rets , comme on fait les autres ; mais , en allumant du feu sur la...avancée, qu'ils passent ordinairement cent ans, et quelques uns cent cinquante. Nous ne fîmes le samedi que fort peu de chemin, étant restés tout le...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de J. F. Regnard, Volume 1

Jean François Regnard - 1823
...mais, en allumant du feu sur la proue de leur petite barque , ils attirent le poisson à la lueur rle cette flamme, et le harponnent avec un long bâton...avancée, qu'ils passent ordinairement cent ans, et quelques uns cent cinquante. Nous ne fîmes le samedi 9 août que fort peu de chemin, étant restés...
Full view - About this book

Répertoire général du Théâtre Français: composé des tragédies, comédies et ...

French drama - 1823
...))lé; les os de poisson, broyés avec l'écorce des arbres, leur servent de pain; et, malgré ceUe méchante nourriture, ces pauvres gens vivent dans...ignorent aussi les maladies, et s'ils vont jusqu'à nue vieillesse si avancée, qu'ils passent ordinairement cent ans, et quelques uns cent cinquante....
Full view - About this book

Oeuvres complètes de J. F. Regnard, Volume 1

Jean François Regnard - 1823
...méchante nourriture, ces pauvres gens vivent dans une vuité parfaite. Ne connoissant point de médecin*, il ne faut pas s'étonner s'ils ignorent aussi les...avancée, qu'ils passent ordinairement cent ans, et quelques uns cent cinquante. Mous ne fîmes le samedi o, août que fort peu de chemin , étant restés...
Full view - About this book

Œuvres complètes, avec une notice et de nombreuses notes par m ..., Volume 1

Jean François Regnard, Joseph Alfred X. Michiels - 1854
...malgré cette méchante nourriture, ces pauvres gens vivent dans une santé parfaite. Ne connaissant point de médecins, il ne faut pas s'étonner s'ils...dans une petite maison , qui est la dernière qui sirencontre dans le pays. Nous eûmes différents plaisirs pendant le temps que nous séjournâmes...
Full view - About this book

Œuvres, Volume 2

Jean François Regnard - 1876
...malgré cette méchante nourriture, ces pauvres gens vivent dans une santé parfaite. Ne connaissant point de médecins, il ne faut pas s'étonner s'ils...cinquante. Nous ne fîmes le samedi que fort peu de chemin, étantrestés tout le jour dans unepetitemaison,qui est la dernière qui se rencontre dans le pays....
Full view - About this book

Voyages

Jean-François Regnard - Europe, Northern - 1887 - 192 pages
...malgré cette méchante nourriture, ces pauvres gens vivent dans une santé parfaite. Ne connaissant point de médecins, il ne faut pas s'étonner s'ils...avancée qu'ils passent ordinairement cent ans, et quelques uns cent cinquante• Nous ne fîmes le samedi que fort peu de -'" -A " chemin, étant restés...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF