Annales

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 412 - J'apparus un jour, et je meurs. Je meurs, et sur ma tombe, où lentement j'arrive, Nul ne viendra verser des pleurs. Salut, champs que j'aimais, et vous, douce verdure, Et vous, riant exil des bois ! Ciel, pavillon de l'homme^ admirable nature, Salut pour la dernière fois ! Ah ! puissent voir longtemps votre beauté sacrée, Tant d'amis sourds à mes adieux ! Qu'ils meurent pleins de jours, que leur mort soit pleurée, Qu'un ami leur ferme les yeux.
Page 14 - Sources, gaves, ruisseaux, torrents des Pyrénées; Monts gelés et fleuris, trône des deux saisons, Dont le front est de glace et le pied de gazons ! C'est là qu'il faut s'asseoir, c'est là qu'il faut entendre Les airs lointains d'un Cor mélancolique et tendre.
Page 219 - Mais la nature est là qui t'invite et qui t'aime; Plonge-toi dans son sein qu'elle t'ouvre toujours : Quand tout change pour toi, la nature est la même, Et le même soleil se lève sur tes jours.
Page 219 - Corcieux, le premier vendredi de la première lune qui suivait le dimanche de la Trinité, la forêt de Rapaille recevait, chaque année, la visite d'une fée. Il est permis de croire que l'on ne savait pas au juste le nom de cette fée, mais on la désignait sous celui de dame Agaisse, à cause d'un cri perçant, assez semblable à celui d'une pie, par lequel elle annonçait son arrivée. A ce signal, il n'était homme ni bête, insecte ni oiseau ayant gîte dans la forêt, qui n'accourût pour...
Page 297 - Valenciennes, lequel a déclaré qu'il se propose d'exercer le ministère d'un culte connu sous la dénomination de...
Page 24 - Sire, je donnerais tout ce que j'ai fait et tout ce qui « me reste à faire pour être l'auteur d'un ouvrage si admirable
Page cx - Extraits des procès-verbaux des séances du Comité historique des Monuments écrits depuis son origine jusqu'à la réorganisation du 5 septembre 1848. — Paris 18jo. Anciens registres paroissiaux de Bretagne, par l'abbé Paul ParisJallobert — 4c année — 1894 — i
Page 32 - Peur, depuis duc de Bourgogne, et, sous lui, le maréchal de Boucicaut , qui , à ses frais et sous sa bannière, amena soixante-dix gentilshommes , et à qui toute cette brillante milice déféra le commandement. L'issue...
Page 22 - Je regarde, répétait-il dans une autre lettre, mon ouvrage comme le plus cher de mes enfants; ce qui est si vrai, qu'ayant deux filles à établir, j'aime mieux les garder encore chez moi quelque temps, et employer aux frais de mes travaux ce que je leur avais destiné pout dot.
Page 38 - Obligé de se glisser par des passages étroits, un chapeau et un habit long lui seraient à charge ; il porte une jaquette légère, serrée sur les hanches par la courroie du tablier. Enfin, occupé des moyens d'avoir ses mains libres pour monter et descendre sans cesse des échelles, il substitue à la chandelle une lampe à tige mobile, garnie d'un crochet que le pouce seul soutient, et qui, dans les travaux, peut s'accrocher partout aux moindres inégalités du rocher.

Bibliographic information