Nouveau recueil de fabliaux et contes inédits des poètes français des XIIe, XIIIe, XIVe et XVe siècles, Volume 1

Front Cover
Chasseriau, 1823 - Fabliaux
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 185 - C'est cens riote. Preneiz dou sayn de la marmote. De la merde de la linote Au mardi main, Et de la fuelle dou plantain, Et de l'estront de la putain Qui soit bien ville, Et de la pourre de l'estrille, Et dou ruyl de la faucille, Et de la lainne, Et de...
Page 187 - Salerne, qui fait cuevre120 chief de ses oreilles, et li sorciz li pendent a chaainnes d'argent par desus les espaules ; et sachiez que c'est la plus sage dame qui soit enz quatre parties dou monde. Ma dame si nos envoie en diverses terres et en divers païs, en Puille, en Calabre, en Tosquanne, en Terre de Labour, en Alemaingne, en...
Page 442 - Ele nule verité n'en vaut dire. Il pensa bien a cou que il veoit en li qe ele estoit haute feme, et le fist reqere se ele estoit crestienne, et ke, se ele voloit sa loi laisier, k'il le prenderoit. Ele vit bien que mix li valoit faire par amours que par force, se li manda q'ele le feroit.
Page 183 - Lonc tanz ai avec li estei, Grant avoir i ai conquestei. Meir ai passée, Si m'en reving par la Morée Où j'ai fait mout...
Page 270 - Je ne sai dont ce li avient. - Par foi, dame, toute nuit vient A nostre lit uns colons blans; II m'est avis et bien le pans 2584 Que ce soit un angre enpanez. - Damoisele, vos me gabez! - Dame, dit vos ai vérité: Encore anuit ia esté. 2588 - Damoisele, dit la duchoise, Vos n'estes mie bien cortoise, Qui me gabez! Vos avez tort!
Page 154 - Jà ne vos en querrai pardon. Se vos dou mien me faites don , Moult par avez grant poesté, Por ce que iestes desarmé, Que vos no taigniez à forfet , Vos iert jà un jeu parti fet.
Page 184 - Et il li rendroit toz ses prisons qui avoient este pris à cele desconfiture et als autres leus. (Ib. 489e.) Herbes aport des dezers d'Ynde. Et de la terre Lincorinde Qui siet seur l'onde Elz quatre parties dou monde, Si com il tient à la roonde.
Page 183 - LI DIZ DE L'ERBERIE, PAR RUTEBEUF. OEIGNETIR , qui ci este venu , Petit et grant , jone et chenu , II vos est trop bien avenu, Sachiez de voir : Je ne vos voel pas desovoir , Bien le porreiz aparsouvoir Ainz que m'en voize ; Aséèiz-vos, ne faites noize, Si escouteiz , c'il ne vos poize. Je sui uns mires , 10 Si ai estei en ma in y.
Page 189 - ... clere : car teiz a un puis devant son huix , qui n'a pas un tonel de vin en son celier. Si vos en desgeunereiz par treize matins ; ce vos failleiz à un, preneiz autre, car ce ne sont pas cl1araies.

Bibliographic information