Œuvres de Boileau Despréaux, Volume 2

Front Cover
D. F. Changuion, 1772
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 246 - L'expression la suit ou moins nette, ou plus pure. Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement , Et les mots pour le dire arrivent aisément.
Page 122 - De bonne heure a pourvu d'utiles ennemis, Je dois plus à leur haine, il faut que je l'avoue, Qu'au faible et vain talent dont la France me loue.
Page 27 - Et comme tes exploits , étonnant les lecteurs , Seront à peine crus sur la foi des auteurs ; Si quelque esprit malin les veut traiter de fables , On dira quelque jour, pour les rendre croyables : Boileau , qui , dans ses vers pleins de sincérité , Jadis à tout son siècle a dit la vérité , Qui mit à tout blâmer son étude et sa gloire , A pourtant de ce roi parlé comme l'histoire ' . ÉPITRE II. 1669. A M. L'ABBÉ DES ROCHES'.
Page 464 - S'élève un lit de plume à grands frais amassée : Quatre rideaux pompeux, par un double contour, En défendent l'entrée à la clarté du jour. Là, parmi les douceurs d'un tranquille silence, Règne sur le duvet une heureuse indolence. C'est là que le prélat, muni d'un déjeuner, Dormant d'un léger somme, attendait le dîner.
Page 441 - Vous me verrez pourtant, dans ce champ glorieux, Vous animer du moins de la voix et des yeux ; Vous offrir ces leçons que ma muse au Parnasse Rapporta, jeune encor, du commerce d'Horace; Seconder votre ardeur, échauffer vos esprits, Et vous montrer de loin la couronne et le prix.
Page 27 - Pour moi qui, sur ton nom déjà brûlant d'écrire, Sens au bout de ma plume expirer la satire, Je n'ose de mes vers vanter ici le prix.
Page 33 - Un jour, dit un auteur, n'importe en quel chapitre, Deux voyageurs à jeun rencontrèrent une huître. Tous deux la contestaient, lorsque dans leur chemin La Justice passa, la balance à la main. Devant elle à grand bruit ils expliquent la chose. Tous deux avec dépens veulent gagner leur cause. La Justice, pesant ce droit litigieux, Demande l'huître...
Page 548 - ... du coup dont il le voit blessé. Aussitôt contre Evrard vingt champions s'élancent ; Pour soutenir leur choc les chanoines s'avancent. La Discorde triomphe, et du combat fatal Par un cri donne en l'air l'effroyable signal. Chez le libraire absent tout entre , tout se mêle : Les livres sur Evrard fondent comme la grêle Qui , dans un grand jardin, à coups impétueux Abat l'honneur naissant des rameaux fructueux.
Page 116 - Sitôt que d'Apollon un génie inspiré Trouve loin du vulgaire un chemin ignoré, En cent lieux contre lui les cabales s'amassent ; Ses rivaux obscurcis autour de lui croassent ; Et son trop de lumière, importunant les yeux, De ses propres amis lui fait des envieux...
Page 261 - : Que leurs tendres écrits, par les grâces dictés, Ne quittent point vos mains, jour et nuit feuilletés. Seuls dans leurs doctes vers ils pourront vous apprendre Par quel art sans bassesse un auteur peut descendre...

Bibliographic information