Description générale et particulière du duché de Bourgogne, précédé de l'abrégé historique de cette province, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 444 - Médard en 53o, accorda chaque année un prix d'une médaille d'argent au garçon jugé par les pères de famille le plus sage et le plus vertueux.
Page 294 - ... réputation, et de quelques mémoires insérés parmi ceux de l'Académie de Dijon. » Durande professa en même temps un cours de matière médicale, car on lit dans Courtépée (Descript. du duché de Bourgogne, édition de 1777, p. 296), à propos du cours de chimie fondé par l'Académie de Dijon : « Dans la vue de rendre ce cours plus généralement utile, l'Académie a voulu qu'on exposât en même temps les propriétés des drogues simples et des produits chimiques. MM. Maret et Durande...
Page 546 - NSP le Pape, Monsieur le Roi et plusieurs autres grands seigneurs ont coutume par préférence de faire leur provision, on avait depuis peu emplanté du gamais, très...
Page 93 - Venevault (Nicolas), peintre en miniature, natif de Dijon, est le premier de nos compatriotes qui ait été de l'Académie royale de peinturc, et M.
Page 294 - ... de 1777, p. 296), à propos du cours de chimie fondé par l'Académie de Dijon : « Dans la vue de rendre ce cours plus généralement utile, l'Académie a voulu qu'on exposât en même temps les propriétés des drogues simples et des produits chimiques. MM. Maret et Durande se sont chargés de ce cours de matière médicale. Quel fruit ne doit-on pas attendre de ces leçons publiques sous des professeurs aussi habiles qu'éloquents, et dont le zèle égale les talents. » Voilà pour Durande....
Page 159 - ... Maire de Semur. Le Logis du Roi, qui étoit le Château des Ducs où logent les Rois de France et les Gouverneurs de la Province, lorsqu'ils viennent à Dijon, a sa principale façade sur la Place Royale. C'est un vaste bâtiment, composé d'un grand corps de logis et de deux aîles, dont l'une n'est point achevée. Au levant de ce bâtiment, on voit encore une partie de l'ancien Palais des Ducs de Bourgogne du côté où sont la salle des Gardes et la gallerie, qui sert aujourd'hui à...
Page 304 - ... mais enfin nous les poffédons aujourd'hui, & tel en fera fans doute l'eflet, que cette Ville pourra fe vanter un jour qu'il n'eft aucun genre auquel elle n'ait donné un homme digne d'être nommé au premier rang...
Page 93 - Cy gît le célèbre Rameau ; II fut par fon vafte génie De la Mufique le flambeau , Et l'objet des traits de l'envie : Mufes , pleurez fur -fon tombeau Le créateur de l'Harmonie.
Page 40 - Les restes de temples et de tombeaux mar« quent en même temps que les murs où ils furent em« ployés n'ont pu être construits que dans un temps « où la religion chrétienne a été dominante en cette « ville , et lorsque les païens ont été dépouillés de « toute administration dans cette province, temps « qu'on ne peut fixer par conséquent qu'après la con« version du grand Constantin , au 4e siècle.
Page 542 - C'eft ce qu'il écrivoit très-féricufement fur la fin de fes jours , au pape Urbain V , pour l'exhorter à venir /léger à Rome.

Bibliographic information