Les jardins: poëme en quatre chants, du Père Rapin; traduction nouvelle, avec le texte

Front Cover
Cailleau, 1782 - Gardening - 261 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Popular passages

Page 20 - E. envelOppée d'ornemens qui ont donné l'idée de ton nom , du milieu de tes feuilles qui couronnent un 'modefte gazon , je te vois t'élever , modefte toimême \ une légère teinte de fard colore tes fimpie* attraits.
Page 102 - Jamais vous ne ferez profané par mes mains ! Que les vainqueurs arrachent vos branches pour former des couronnes ; ils ont combattu pour la Patrie , la valeur leur a donné le droit de ceindre leur front de vos rameaux , & vous avez mérité d'être le prix de la viftoire.
Page 2 - Italiœ pingues hortos quae cura colendi Ornaret, canere agricolis, populoque parabat. Fas mihi divini tantum vestigia vatis Posse sequi ; summoque volans dura tendit Olympo, Sublimem aspicere, et longe obier«
Page 49 - ROSE mêmes rougiflent & fe préparent à changer de parure. Au centre de fes feuilles on voit déjà briller la pourpre du bouton qui renferme la Rofe oc fes parfums.
Page 25 - Veuves , le blanc y paraifle fous des habits de deuil , ou qu'elles imitent la variété des couleurs de l'agathe ; vous aurez toujours un des premiers rangs parmi les belles Fleurs.
Page 243 - Peut-être auffi chanteraije le doux parfum du Melon odoriférant dont la Nature a rempli les côtes vermeilles du jus le plus agréable. Vous auriez peut-être...
Page 45 - Germain où les Dieux de la France tiennent leur Cour. QUE l'on ne me vante plus les Jardins de Sémiramis, dont la maffe coloflale était fufpendue fur le faîte de fon Palais!
Page 8 - Nulles allées ne réparaient un efpace de terre , & le buis n'en bordait point l'enceinte. CE fut à une Fête de Bacchus que Flore , pour la première fois , permit à l'Art de veiller à fa parure.
Page 202 - Viftncefque manus ruri praeftare ferendo. Ipfa triumphales tellus experta colonos , Atque ducum manibus quondam verfata fuorum , Majores fruftus , majora arbufta ferebar.
Page 54 - Rofe , & de refpirer fes parfums depuis le lever de l'Aurore jufqu'au coucher du Soleil. MAIS cette Fleur , la plus belle de toutes, jouit de la 'vie la plus courte.

Bibliographic information