Les tables de Martin: ou Le régulateur universel des calculs en parties doubles ...

Front Cover
Chez l'auteur, 1817 - Mathematical instruments - 843 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Popular passages

Page 207 - D'où il résulte: 1°. que la première décimale, après les mètres carrés, représente des dixièmes , et non des décimètres carrés ; 2°. que , si l'on veut additionner des mètres carrés avec des décimètres et centimètres carrés , il faut mettre deux chiffres d'intervalle entre chaque unité et celle qui lui est immédiatement supérieure ou inférieure ; 3°. que , si l'on veut convertir un nombre de mètres carrés en décimètres ou centimètres carrés , il faut reculer le Régulateur...
Page 212 - ... aura 8 à multiplier par 4 : le produit sera le carré du trapèze. Le triangle étant la moitié d'un parallélogramme , sa surface est égale à la moitié du produit de sa base par sa hauteur. Pour trouver le carré d'une surface circulaire , il faut multiplier la moitié de la circonférence par le rayon , ou ; ce qui revient au même , la circonférence 'par la moitié du rayon. Si on veut mesurer un polygone , on le divisera en triangles dont on prendra le produit ; et leur somme sera le...
Page xxi - ... adopté par l'Académie des Sciences. Elle a choisi l'eau , comme un fluide universel et susceptible de se dépouiller par la distillation de toute substance hétérogène , pour servir de base inaltérable et constante à l'unité fondamentale du système des poids et mesures. Les expériences...
Page xvii - ... déterminé, on le supprime dans l'expression du calcul, pour le rendre plus facile; mais il faut toujours sous-entendre ce dénominateur, et lui donner autant de zéros que le numérateur a de chiffres. Ainsi, 84, 4, veut dire 84 ^ ; de même 49, 32, est égal à 49 rrr; 50, 400 veut dire 50 AVo >. etc.
Page xviii - Quoi de plus .-.impie et de plus précis que cette division décimale ! Le principal usage de ce calcul était de mettre sous une forme commode les résultats des divisions susceptibles de donner un reste , et d'offrir un moyen simple d'avoir des approximations dont les différences avec la rigoureuse exactitude étaient successivement moindres que -^ 7^ ¡7^ etc.
Page 206 - ... et ses fractions. Mais on a besoin encore de connaître , d'une manière précise, leurs rapports mutuels : c'est l'objet du présent chapitre. Le mètre carré est une surface qui a un mètre de longueur et un mètre de largeur. Pour mesurer des petites surfaces, on emploiera les décimètres , centimètres et millimètres carrés ; de même que , pour les surfaces étendues, ou peut se servir des multiples du mètre.
Page xix - Mais pour éviter, dans l'expression du mètre, ce grand nombre de décimales, la commission des poids et mesures de Paris les a réduites à trois : elle a donc exprimé la longueur du mètre par 443 lignes 296 millièmes, en retranchant les quatre derniers chiffres fractionnaires, ce qui a augmenté la valeur du mètre, de peu de chose à la vérité.
Page 207 - ... veut additionner des mètres carrés avec des décimètres et centimètres carrés , il faut mettre deux chiffres d'intervalle entre chaque unité et celle qui lui est immédiatement supérieure ou inférieure ; 3°. que , si l'on veut convertir un nombre de mètres carrés en décimètres ou centimètres carrés , il faut reculer le Régulateur de deux chiffres pour les décimètres , et de quatre pour les centimètres. Néanmoins, si l'on veut se contenter d'approcher à des centièmes d'unités...
Page 207 - !es nombres carrés diffère du RÉGULATEUR des nombres simples , en ce que la première case des fractions de celui-ci renferme les dixièmes et les centièmes qui sont des Décimètres et des Centimètres , tandis que la première case de celui-là n'exprime que des Décimètres carrés , de même...
Page xvii - JLjE rapport de dix à un , que l'on appelé rapport décimal et qui règle les divisions et sous-divisions des nouvelles mesures , est le même que celui qui a lieu entre les unités des chiffres placés à la suite les uns des autres dans l'arithmétique ordinaire ; c'est-à-dire , par exemple , que chaque division du quart du méridien égale dix fois la division suivante , comme dans notre arithmétique l'unité de chaque chiffre vaut dix fois celle du chiffre qui suit , en allant de gauche à...

Bibliographic information