Oeuvres complètes, Volume 13

Front Cover
Gide & Baudry, 1854 - 715 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Égalité de deux angles tournés dans le même sens et for més de côtés parallèles
26
Égalité des angles alternesinternes formés par des droites parallèles
27
Égalité de la somme des angles dun triangle à 180 degrés ou deux angles droits
28
De la sphère
30
Génération dune sphère Grands et petits cercles
31
Triangle sphérique
33
De lellipse et de parabole
34
Propriétés de lellipse
35
Propriétés de la parabole
37
CHAPITRE PREMIER De linertie du repos du mouvement et des forces
39
Parallélogramme des forces
40
Parallélogramme des forces
41
Mouvement angulaire
42
Des cadrans solaires
43
De la mesure du temps durant la nuit chez les anciens
45
Des clepsydres
46
Clepsydre de Ctésibius restituée par Perrault
47
CHAPITRE VIIS Des roues dentées
49
Mouvement des cercles contigus daprès Aristote
50
Moteurs des horloges
52
Fig Pages 19 Poids moteur des horloges
53
Horloge à poids vue de profil et de face
54
Ressort moteur des horloges enfermé dans le barillet muni dune roue dentée
55
Barillet relié à la fusée
56
Du pendule
57
Génération de la cycloïde
60
Principe du pendule cycloïdal
61
Pendule cycloïdal de Huygens
62
Ressort vibrant appliqué au balancier
64
Vue de léchappement libre de M Bréguet
66
Plan de léchappement libre
67
Combinaison des roues dentées dune horloge
68
CHAPITRE PREMIER Propriétés de la lumière
71
Réflexion de la lumière
72
CHAPITRE III Des foyers par voie de réflexion
73
Formation des foyers par réflexion
74
Foyer dun miroir concave
75
Foyers conjugués
77
De la réfraction
78
Réfraction de la lumière
79
Loi des sinas
80
Passage de la lumière dun milieu plus dense dans un
81
Marche de la lumière à travers les prismes
83
Prisme
84
Marche de la lumière à travers un prisme lorsquelle est tombée obliquement et audessus de la perpendiculaire à la face dentrée
86
Marche de la lumière à travers un prisme tronqué
87
Des lentilles
89
Axe de la lentille
90
Formation du foyer dune lentille
92
Émergence de rayons parallèles
93
Divergence de rayons émis dun point plus rapproché de la lentille que le foyer principal
94
Convergence de rayons émis dun point plus éloigné de la lentille que le foyer principal
95
Foyers secondaires dune lentille
96
Lentille convexoconcave
97
Marche de la lumière parallèle à laxe à travers une len tille biconcave
98
Centre optique dune lentille
99
Formation de limage dans une lentille
100
Des diverses théories des lunettes
101
Lunette astronomique
102
Formation de limage dans une loupe i
103
Principe de la lunette astronomique
104
Aberration de sphéricité
105
Aberration de réfrangibilité
107
Dispersion de la lumière
108
Images focales diversement colorées
109
Lunettes achromatiques
110
Achromatisme des prismes
111
Achromatisme des lentilles
112
Manière dont sopère la vision
113
Constitution de loeil
114
Grossissement des lentilles oculaires
117
CHAPITRE PREMIER Histoire des télescopes
155
Les anciens conņaissaient le verre
163
Les anciens connaissaientils les lunettes ?
170
CHAPITRE PREMIER Introduction
185
De la sensibilité de leil pour la vision
189
Des intensités des images des astres dans
196
De la visibilité des astres dans les puits
202
De la scintillation
209
Formation dun globe céleste ou dune repré
218
Les étoiles parcourent les parallèles dun
232
CHAPITRE VJ Détermination de la position de laxe
238
Les cieux solides
242
Double mouvement du Soleil
252
Diverses unités de temps Du jour et
265
Année tropique Périgée Apogée
272
Longitudes et latitudes astronomiques
278
Explication des inégalités des jours solaires
284
Équation du temps
294
Coordonnées des étoiles
305
Principaux catalogues détoiles et atlas cé
311
Formes des constellations
324
Nombres détoiles contenues dans les con
331
A quelle époque les constellations furentelles
343
CHAPITRE PREMIER Classification des étoiles suivant lordre
349
Quelle est la distance probable des dernières
361
Diamètres réels des étoiles
368
Il y a des étoiles dont léclat diminue
376
Il y a des étoiles dont lintensité va en aug mentant
380
Distribution hypothétique des étoiles dans le firmament
381
Le nombre des étoiles estil infini la lu mière saffaiblitelle par linterposition de certain milieu élastique comparable à léther qui serait compris entre les ...
383
De la transparence imparfaite des espaces célestes
384
Étoiles changeantes ou périodiques
386
A qui revient lhonneur davoir signalé le premier les étoiles périodiques ?
390
Détails sur o de la Baleine
391
Étoile variable de la Couronne
396
Étoile variable dHercule
397
Algol
398
n dArgo
400
Explication des changements dintensité dans les étoiles variables
402
Importance de lobservation des étoiles changeantes
405
Limite supérieure de la densité de lé ther
408
Étoiles nouvelles ou temporaires
410
Étoile nouvelle de 1572
411
Étoile de 1604
414
Étoiles de 1670 et de 1848
415
CHAPITRE XXXI Des diverses explications données des étoi les nouvelles
416
Parallaxe annuelle des étoiles ou moyen de déterminer la distance de ces astres à la Terre
427
son pôle
429
Parallaxe annuelle dune étoile située dans le plan de lécliptique
431
Détermination de la parallaxe par la comparaison de deux étoiles trèséloignées lune de lautre mais situées dans la même région du ciel
432
Historique des recherches des astronomes sur les parallaxes annuelles des étoiles
437
Les étoiles brillentelles dune lumière
446
Étoiles quadruples
452
Époque de la découverte des étoiles bleues
459
Mesure du déplacement relatif des étoiles
465
Conséquences qui résultent de la nature
471
Du rôle que le calcul des probabilités
487
CHAPITRE PREMIER Définition
495
Carte des 64 principales étoiles des Pléiades
496
Groupe des Hyades
498
Præsepe ou Groupe du Cancer
499
Aperçu historique sur la découverte des né
502
Du nombre des étoiles contenues dans cer
508
La matière diffuse occupe dans le ciel
512
Les grandes taches lumineuses nont point
513
Détails historiques sur la transformation
520
De la condensation que la matière diffuse
521
Étoiles nébuleuses
528
Sur les atmosphères des étoiles
539
CHAPITRE VİII Théorême sur les angles formés autour dun
553

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 334 - Nous répétons les noms de ces constellations, en marchant de l'ouest à l'est : le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons.
Page 246 - Les cieux instruisent la terre A révérer leur auteur : Tout ce que leur globe enserre Célèbre un Dieu créateur. Quel plus sublime cantique Que ce concert magnifique De tous les célestes corps ? Quelle grandeur infinie ! Quelle divine harmonie Résulte de leurs accords!
Page 436 - Perchè io non credo che le stelle siano sparse in una sferica superficie egualmente tutte distanti da un centro, ma stimo che le loro lontananze da noi siano talmente varie , che alcune ve ne possano esser 2 e 3 volte più remote di alcune altre; talchè, quando si trovasse col telescopio qualche picciolissima stella vicinissima ad alcuna delle maggiori, e che però quella fusse altissima, potrebbe accadere che qualche sensibil mutazione succedesse tra di loro, rispondente a quella de i pianeti...
Page 512 - LUMIÈRE DES VRAIES NÉBULEUSES Les nébuleuses stellaires ont été regardées pendant longtemps comme de vraies nébuleuses. Il ne faut donc pas s'attendre à découvrir entre les lumières de ces deux natures de corps, des dissemblances parfaitement tranchées. Les nébuleuses composées d'une matière diffuse, continue, phosphorescente, ont cependant un aspect tout spécial, indéfinissable, dont les plus anciens observateurs à qui il fut donné d'examiner le ciel avec de bonnes lunettes, se...
Page 268 - Italiens, etc., commençaient le jour au coucher du soleil. Jusqu'à ces derniers temps , chez les Italiens , on comptait tout d'un trait vingt-quatre heures entre deux couchers consécutifs du soleil, et non pas deux périodes de douze heures. Une horloge italique ou réglée en telle sorte qu'elle indiquait 0h 0m 0...
Page iv - Quant à moi, je trouve la restriction superflue ; je crois à la possibilité d'établir avec une entière évidence la vérité des théories astronomiques modernes, sans recourir à d'autres connaissances que celles qu'on peut acquérir à l'aide d'une lecture attentive de quelques pages. Je maintiens qu'il est possible d'exposer utilement l'astronomie, sans l'amoindrir, j'ai presque dit sans la dégrader, de manière à rendre ses plus hautes conceptions accessibles aux personnes presque étrangères...
Page 159 - Dans ce mode de travail, le mieux, quoi qu'en dise un ancien adage, n'était jamais l'ennemi du bien. Quand Herschel entreprenait la construction d'un télescope, il fondait et façonnait plusieurs miroirs à la fois, dix par exemple. Celui de ces miroirs auquel des observations célestes faites dans des circonstances favorables assignaient le premier rang, était mis de côté et l'on retravaillait les neuf autres.
Page 42 - ... dont nous sommes certains que l'existence a été successive. Le mouvement est propre à lui servir de mesure ; car un corps ne pouvant pas être dans plusieurs lieux à la fois, il ne parvient d'un endroit à un autre qu'en passant successivement par tous les lieux intermédiaires. Si à chaque ' point de la ligne qu'il décrit, il est animé de la même force, son mouvement est uniforme, et les parties de cette ligne peuvent mesurer le temps employé à les parcourir.
Page 411 - Au printemps de 1573, principalement vers le mois de mai, la couleur blanchâtre reparut, elle resta ainsi en janvier 1574, de cinquième grandeur et blanche, mais d'une blancheur moins pure; elle scintillait avec une vivacité extraordinaire pour sa grandeur ; enfin elle conserva les mêmes apparences jusqu'à sa disparition totale en mars 1574. CHAPITRE XXIX ÉTOILE DE 1604 Venons à l'étoile de 1 604, et examinons si elle se montra subitement et combien de temps elle fut visible. . Le 10 octobre...

Bibliographic information