Les civilisations africaines: La Nubie (Éthiopie ancienne)

Front Cover
A. Challamel, 1904 - Ethiopia
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 174 - Coptes d'Egypte aucun des traits caractéristiques de l'ancienne population égyptienne. Les Coptes sont le résultat du mélange confus de toutes les nations qui, successivement, ont dominé sur l'Egypte. On a tort de vouloir retrouver chez eux les traits principaux de la vieille race.
Page 268 - Les Chemmites disent que ce héros apparaît souvent dans le pays et dans le temple ; qu'on trouve quelquefois une de ses sandales, qui a deux coudées de long; et qu'après qu'elle a paru, la fertilité et l'abondance régnent dans toute l'Egypte. Ils célèbrent en son honneur, et à la manière des Grecs, des jeux gymniques, qui, de tous les jeux, sont les plus excellents.
Page 351 - L'armée réunie dans la ville de la Montagne sainte avait choisi six officiers qui, réunis à d'autres délégués des grands corps de l'État, délibèrent et finissent par proposer qu'on élise un roi. «Allons, donnons-nous un « maître qui soit comme un jeune taureau irrésistible! » « Et cette armée se prit à se lamenter beaucoup, beau« coup, disant : « Notre maître est avec nous, sans que
Page 351 - Allons, marchons vers lui, ne parlons pas en « ignorance de lui, car elle n'est pas bonne la parole « qu'on prononce en ignorance de lui ! Posons le cas à « ce dieu qui est le dieu du royaume d'Ethiopie, depuis « le temps de Râ. Il nous guidera, car les rois d'Ethiopie « sont de ses mains, et il a donné le pays à son fils qui « l'aime. Faisons des acclamations à sa face! Mettons...
Page 310 - ... encore manger, boire et fumer; Tell viendrait de Tali, qui veut dire dernier. Le Sahara serait donc le pays vaste et plat où le Sehaur est plus facilement appréciable, et, par analogie, le Tell serait le pays montueux, en arrière du Sahara, où le Sehaur n'apparaît qu'en dernier. Quoi qu'il en soit, il est certain que Sahara ne veut point dire désert. C'est le nom général d'un grand pays composé de plaines, inhabité...
Page 358 - Ichthyophages étaient des espions, leur répondit en ces termes : « Ce n'est pas le » vif désir de faire amitié avec moi qui a porté le roi des » Perses à vous envoyer ici avec ces présents, et vous ne » me dites pas la vérité. Vous venez examiner les forces de » mes Etats, et votre maître n'est pas un homme juste.
Page 430 - Tous s'étaient munis de cordes, pour enchaîner les Turcs, dont ils ne supposaient pas avoir à redouter une résistance sérieuse. Enfin la crédulité de ces malheureux était poussée au point qu'après le combat, on en vit quelques-uns, pleins de l'intime conviction qu'ils s'étaient rendus invisibles par leurs talismans et leurs sortilèges, pénétrer dans le camp des Turcs avec une assurance telle que ceux-ci les prirent pour des djellabs, amis du prince.
Page 361 - A peine son armée avait« elle fait la cinquième partie du che« min, que les vivres manquèrent, et « bientôt même toutes les bêtes de « somme furent consommées. Si alors «Cambyse, convaincu des difficultés « de l'entreprise, eût changé de dessein «et fût revenu en arrière, il pouvait « se conserver encore quelque reputa« tion de sagesse ; mais n'écoutant « aucun conseil , il s'opiniâtra à inar
Page 351 - ... Ammon-Râ de la Montagne Sainte, qui est » le dieu d'Ethiopie! Allons, marchons vers lui, ne » parlons pas en ignorance de lui, car elle n'est pas » bonne la parole qu'on prononce en ignorance de »lui! Posons le cas à ce dieu, qui est le dieu du » royaume d'Ethiopie, depuis le temps de Râ. Il nous » guidera, car les rois d'Ethiopie sont de ses mains, » et il donne le pays à son fils qui l'aime . . .» Voici que dit cette armée tout entière : « C'est une excel» lente parole, en vérité,
Page 257 - Poëri , soutenu par deux de ses enfants , dont l'un lui offre une coupe comme pour lui donner la force d'arriver au pied du trône du père de son vainqueur; 2° des chefs militaires égyptiens; 3° des tables et des buffets couverts de chaînes d'or et avec elles des peaux de panthère ; des sachets renfermant de l'or en poudre , des troncs de bois d'ébène, des dents d'éléphant, des plumes d'autruche...

Bibliographic information