Denkwürdiger und nützlicher rheinischer antiquarius: welcher die wichtigsten und angenehmsten geographischen, historischen und politischen merkwürdigkeiten des ganzen Rheinstroms, von seinem ausflusse in das meer bis zu seinem ursprunge darstellt, Part 2, Volume 10

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 35 - Vous avez , madame, des grâces si touchantes que comme je ne vais qu'avec vous et ne parais qu'après vous, on ne m'en trouve point (3).
Page 698 - Rembrandt pour une tête forte qu'à consulter; timide de cœur et d'esprit, faux, corrompu dans le cœur comme dans les mœurs, jaloux, envieux, n'ayant que son but, sans contrainte des moyens pourvu qu'il pût se conserver une écorce de probité et de vertu feinte, mais qui...
Page 50 - Et, quoique cette princesse ait porté le nom de frondeuse, la Reine, qui savoit le peu de liaison qui étoit entre elle et madame sa belle-mère, trouva qu'il étoit juste...
Page 35 - Mlle de Bourbon, avant que d'aller à l'assaut, s'armerait sous ses habillements d'une petite cuirasse vulgairement appelée un cilice, et qu'ensuite elle se prêterait de bonne foi à toutes les parures qu'on lui destinait.
Page 48 - ML d'Embrun ,• ne voyez-vous pas bien que c'est pour rire tout ce qu'ils vous disent ? Et il passa ensuite dans son cabinet avec M. de Louvois. M. le Prince, qui sortit , rencontra le maréchal de La Feuillade , aussi irrité que son frère (l'archevêque d'Embrun), et qui disait tout haut qu'il couperait le nez à tous les jansénistes. Ah\ M. le maréchall lui dit M.
Page 132 - Je vous prie que vous vous gouverniez bien , que le fait de la justice soit bien entretenu à Toulouse , et qu'entre vous il n'y ait point de pique. Par trois fois nous avons trouvé les Suisses devant nous et nous les avons toujours battus. On disait quils ne fuyaient pas, mais nous leur en avons bien fait trouver la coutume. Je m'en vais présentement pour donner sur le siège qu'ils tiennent devant Conflandai, en laquelle sont nos gens , et ils sont bien trois mille âmes.
Page 697 - Saint-Simon dit du maréchal d'Huxelles, entre tant d'autres : « Voluptueux en débauches grecques, dont il ne prenait pas la peine de se cacher, et accrochait de jeunes officiers qu'il adomestiquait, outre de jeunes valets très bien faits, et cela sans voile, à l'armée et à Strasbourg.
Page 93 - Jougne fut sommé de livrer les âgées du délit qui s'étaient réfugiés en 6e château dont le sire de Châlons était seigneur. Ce châtelain s'y refusa, prétendant que Jougne était un fief direct de l'Empire. Cependant les premiers seigneurs de la Bourgogne s'intéressaient à Jean de Châlons et se rendaient caution pour lui. Le duc de Berri se joignait à eux.
Page 66 - Le bonhomme la crut folle et lui dit de se calmer , que c'étoit des idées qu'il falloit éloigner , qu'il lui conseilloit de n'y plus penser , et surtout de manger de bons potages , si elle en avoit le moyen. La colère lui prit , et le confesseur à fermer le volet. Elle se leva et prit le chemin de la porte. Le confesseur la voyant aller , eut curiosité de ce qu'elle devenoit, et la suivit à la porte.
Page 697 - Maintenon pour l'approcher du roi , dont les inutiles travaux ruinèrent l'infanterie , et où il n'étoit pas permis de parler de malades, encore moins de morts. A trente-cinq ans , n'étant que maréchal de camp , Louvois lui procura le commandement de l'Alsace sous Montclar, puis en chef, à sa mort au commencement de 1690 , et le fit résider à Strasbourg pour mortifier Chamilly à qui le...

Bibliographic information