Essai sur la philosophie des sciences, Volume 1

Front Cover
Bachelier, 1834 - Classification of sciences
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 67 - ... comme rectilignes pourraient avoir deux angles ou même leurs trois angles droits ou obtus, et que la géométrie d'un tel homme serait toute différente de la nôtre, deux de ces lignes qu'il prendrait pour droites se rencontrant, par exemple, toujours en deux points, en sorte que la notion de deux droites parallèles serait contradictoire pour lui...
Page 22 - ... de ne pas me borner à en donner une idée générale : je me serais appliqué à faire connaître les vérités fondamentales sur lesquelles elle repose; les méthodes qu'il convient de suivre, soit pour l'étudier, soit pour lui faire faire de nouveaux progrès; ceux qu'on peut espérer suivant le degré de perfection auquel elle est déjà arrivée. J'aurais signalé les nouvelles découvertes, indiqué le but et les principaux résultats des travaux des hommes illustres qui s'en occupent;...
Page 18 - Une classification vraiment naturelle des sciences doit servir de type pour régler convenablement les divisions en classes et sections d'une société de savants qui, se partageant entre eux l'universalité des connaissances humaines, voudraient que sciences mathématiques, physiques, morales et politiques, histoire, procédés des arts, etc., rien ne fût étranger à leurs travaux... « Qui ne voit également que la disposition la plus convenable d'une grande bibliothèque, et le plan le plus...
Page 69 - La réponse que je ferai à cette objection , c'est qu'il n'ya réellement mouvement que quand l'idée du temps pendant lequel a lieu le déplacement étant jointe à celle du déplacement lui-même, il en résulte la notion de la vitesse plus ou moins grande avec laquelle il s'opère; considération tout à...
Page 67 - Reid a montré que si l'homme était réduit au simple sens de la vue, ne pouvant dès lors connaître que l'étendue superficielle à deux dimensions, et prenant pour des lignes droites ce qui serait réellement des arcs de grands cercles tracés sur une surface sphérique dont le centre serait dans son œil , les triangles qu'il considérerait comme rectilignes pourraient avoir deux angles ou même leurs trois angles droits...
Page 5 - Ou distingue ordinairement les arts des sciences. Cette distinction est fondée sur ce que dans les sciences l'homme connaît seulement , et que dans les arts , il connaît et exécute ; mais si le physicien connaît les propriétés de l'or , telles que sa fusibilité , sa malléabilité , etc. , il faut bien que l'orfèvre , de son côté, connaisse les moyens à employer pour le fondre , le battre en feuilles , ou le tirer en fil , etc.
Page 23 - ... découvertes, indiqué le but et les principaux résultats des travaux des hommes illustres qui s'en occupent; et, quand deux ou plusieurs opinions sur les bases mêmes de la science partagent encore les savants, j'aurais exposé et comparé leurs systèmes, montré l'origine de leurs dissentiments, et fait voir comment on peut concilier ce que ces systèmes offrent d'incontestable.
Page 53 - ... des forces appliquées aux points matériels, détermination qu'il est infiniment plus facile de comprendre quand on la sépare ainsi de toute considération relative aux forces. Lorsque, parvenu à la science du second ordre qui va suivre, on voudra enseigner aux élèves qui auront bien saisi cette détermination , et qui seront familiarisés avec elle depuis long-temps, le -théorème général connu sous le nom de principe des vitesses virtuelles, ce théorème, qu'il est si difficile de...
Page xviii - ... analogies que présentent les diverses sciences, doit avoir, et a, en effet, son principe dans la nature même de notre intelligence. Quel que soit l'objet de ses études, l'homme doit d'abord recueillir les faits, soit physiques, soit intellectuels ou moraux, tels qu'il les observe immédiatement; il faut ensuite qu'il cherche ce qui est en quelque sorte caché sous ces faits : ce n'est qu'après ces deux genres de recherches , qui correspondent aux deux points de vue subordonnés compris dans...
Page 23 - ... sur lesquels elle s'appuie , le degré de perfection auquel elle est arrivée, les grandes questions qui restent à résoudre , et pouvoir ensuite, avec toutes ces notions préliminaires, se faire une idée juste des travaux actuels des savans dans chaque partie , des grandes découvertes qui ont illustré notre siècle, de celles qu'elles préparent , etc.

Bibliographic information