Choix littéraire, Volume 11

Front Cover
Claude Philibert, 1757
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 81 - ... fait toujours tomber ? Il vous faut quelqu'un qui vous aime mieux que vous ne favez vous aimer vous-même , qui vous parle vrai, & qui force tous vos retranchemens.
Page 82 - L'Empereur Julien difoit que pour compter fur les louanges qu'on donne aux Rois , il faudroit que ceux qui les donnent -fufTent en état de pouvoir blâmer impunément.
Page 79 - ... je faire de l'humble parler & courtoife revé.D rence de celui qui me les doit , vû qu'il n'a » pas en fon pouvoir de me les refufer ? . . . » Nul me cherche prefque pour la feule amitié...
Page 74 - ... qui n'a point de fupérieur au monde ? Pour peu qu'on s'apperçoive qu'il ait un goût dominant , celui de la guerre par exemple , il n'ya perfonne autour de lui qui ne travaille à fortifier cette rage funefte, & qui n'aime mieux trahir le bien public , que de rifquer de déplaire au Monarque ambitieux. Carnéades...
Page 69 - Je fai trop que le flateur , pour mieux féduire , emprunte le nom 8 ami , en imite la voix , en ufurp.e les fonctions, & le contrefait avec tant d'art, que vous le prendriez pour tel : mais ôtez le mafque dont il couvre fon vifage, vous verrez que ce n'eft qu'un courtifan fardé , fans pudeur , fans attachement , & qui ne cherche en vous que fon propre intérêt.
Page 66 - C'eft la flaterie d'imitation , qui répand dans une Cour les vices & les travers de deux ou trois perfonnes , & les vices & les travers d'une Cour fur toute une nation. Les fuccès de ces différens genres de Jlaterie en ont fait un...
Page 76 - Antinous , defira qu'on lui bâtit des temples & des autels ; ce qui fut exécuté avec tout le dévouement qu'on pouvoit attendre d'une nation accoutumée depuis long-tems aux plus honteufes baflefles.
Page 73 - En un mot , le flateur corrompt fans peine notre jugement, empoifonne nos cœurs , enchante notre efprit, & le rend inhabile à découvrir la vérité.
Page 70 - Celui qui flate par des actions , va jufqu'à imiter le mal qu'ils font} tandis que l'écrivain proftitue fa plume à altérer les faits , & à les préfenter fous de faufles couleurs. L'éloquence fertile en traits de ce genre , femble confacrée à flater les pafr fions de ceux qui commandent , à pallier leurs fautes, leurs vices, & leurs crimes mêmes.
Page 166 - L'un eft le fentiment de la nature , l'autre eft le comble de la vertu. Un Roi qui eft né Roi & qui eft bon Roi , eft né fans contredit le meilleur de tous les hommes. La Cour eft un pays où l'on paye trop cher l'honneur de ramper. Un .Sage à la Cour eft comme un Voyageur qui a le plaifir d'examiner les mœurs d'un pays étranger , & n'eft point aflujetti à payer les impots.

Bibliographic information