Dictionnaire historique et biographique des généraux français, depuis le onzième siècle jusqu'en 1820, Volume 3

Front Cover
L'auteur, 1821 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 590 - Les efforts extraordinaires , citoyen général, que l'Autriche et la Russie viennent de déployer, la tournure sérieuse et presque alarmante que la guerre a prise, exigent que la république concentre ses forces. Le directoire vient en conséquence d'ordonner à l'amiral...
Page 590 - Vous jugerez, citoyen général, si vous pouvez avec sécurité laisser en Egypte une partie de vos forces ; et le Directoire vous autorise, dans ce cas, à en confier le commandement à qui vous jugerez convenable. Le Directoire vous verrait avec plaisir à la tête des armées républicaines, que vous avez jusqu'à présent si glorieusement commandées.
Page 542 - Ils jouent et rient avec la mort; ils sont aujourd'hui parfaitement accoutumés avec la cavalerie, dont ils se moquent. Rien n'égale leur intrépidité , si ce n'est la gaieté avec laquelle ils font les marches les plus forcées ; ils chantent tour à tour la patrie et l'amour. Vous croiriez qu'arrivés à leurs bivouacs ils doivent au moins dormir; point du tout , chacun fait son conte ou son plan de l'opération du lendemain, et souvent on en rencontre qui voient très-juste.
Page 20 - Roine, n'ayant de femme que le sexe ; » l'âme entière aux choses viriles, l'esprit puissant aux » grandes affaires, le cœur invincible aux adversitcz. » On lit dans le Becueil des choses mémorables, de Jean de Serres : « Au commencement de may, le Roy » pria la roine de Navarre d'aller à Paris, afin de pour » voir à ce qui seroit nécessaire pour les noces ( de son
Page 405 - Français c'est avoir fait trop de pas en arrière , que le moment est venu de faire un pas décisif en avant : Soldats , ajoute-t-il, souvenez-vous que mon habitude est de coucher sur le champ de bataille.
Page 431 - L'ordre du jour du lendemain s'exprimait en ces termes : « 11 emporte au tombeau « les regrets universels; l'armée perd un de ses plus « braves chefs , l'Egypte un de ses législateurs , la « France un de ses meilleurs citoyens, les sciences « un homme qui y remplissait un rôle célèbre.
Page 541 - Milan, et je l'envoyai, de ma part, porter au peuple insensé de Pavie la proclamation ci-jointe ', mais en vain. Je me portai à la pointe du jour sur Pavie; les avant-postes des rebelles furent culbutés. La ville paraissait garnie de beaucoup de monde, et en état de défense; le château avait été pris, et nos troupes prisonnières.
Page 32 - Si quelqu'un, dit-il, est assez hardi pour soutenir que j'ai tenté de révolter les Français contre la personne sacrée du Roi et que je suis auteur de la conspiration , renonçant au...
Page 575 - Soldats ! dit-il, vous allez combattre les dominateurs de l'Egypte; songez que du haut de ces monuments quarante siècles vous contemplent.
Page 453 - Cette épée d'honneur, je la montrerai de près à l'ennemi ; j'inspirerai à mes frères d'armes le désir d'obtenir la même récompense : à cinquante-sept ans, la mort la plus désirable est celle d'un grenadier sur le champ de bataille, et j'espère que je l'y trouverai.

Bibliographic information