Bulletin de l'Institut égyptien, Issue 6

Front Cover
Mourès et Perrin, 1862 - Egypt
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 93 - ... rencontre que dans cette race et non pas dans une autre), est tellement reconnue par les Arabes et par les Turcs, que, sur les principaux marchés d'esclaves, les riches et les spéculateurs ont bien garde de les acheter; les femmes surtout ont la renommée de dévorer, dans leur colère, les enfants qu'on leur confie. De telles croyances, Messieurs, continue M. d'Antinori, ont toujours une origine plus ou moins erronée; elles peuvent être enfantées aussi par des préjugés; d'ailleurs, il...
Page 92 - ... moins courbé en avant, ou plus relevé en arrière, de sorte que, revêtue de muscles et de peau, cette extrémité inférieure de la colonne vertébrale forme une espèce de rudiment de queue qui fait une saillie parfois d'un pouce.
Page 93 - ... Marquis. Mais, que ce soit une simple anomalie ou une étrange bizarrerie de la nature, cette espèce de queue, que présentent quelques individus (et on pourrait se demander pourquoi ce fait ne se rencontre que dans cette race et non pas dans une autre), est tellement reconnue par les Arabes et par les Turcs, que, sur les principaux marchés d'esclaves, les riches et les spéculateurs ont bien garde de les acheter; les femmes surtout ont la renommée de dévorer, dans leur colère, les enfants...
Page 92 - ... de la peine à y trouver de quoi manger pendant les six jours qu'a duré la traversée. Le Doura, que les indigènes sèment en très-petite quantité, y est de mauvaise qualité, et on ne peut pas en faire du pain parce qu'il est trop amer. Les noirs mêmes ne s'en servent que pour faire de la Merrissa (1).
Page 90 - Ce qu'il a appris sur cette tribu, il le doit aux Djur et aux Wokil,, leurs voisins les plus proches, chez lesquels il a été bien accueilli et où il a séjourné plusieurs mois. Dans ces pays de sauvages, dit-il, tous les Européens sont confondus avec les Musulmans et fort mal accueillis; aussi l'autorité turque...
Page 94 - Lorsque le sultan sort de sazéribeil est toujours escorté d'une centaine d'hommes armés de lances et d'écussons en forme de bouclier. Le sultan a droit de vie et de mort; il décide de la guerre et de la paix. Tous les ans, à l'époque des récoltes en novembre et en décembre...
Page 91 - ... assez élégante qui renferme un corps gras. Les hommes, aussi bien que les femmes, couvrent leurs parties sexuelles de quelques chiffons ou de feuilles d'arbre , en forme de queue qu'on renouvelle tous les matins. Les hommes de cette tribu sont initiés au travail du cuivre et du fer, métaux...
Page 94 - Gniam-Gniam ; j'espère que d'autres plus heureux que moi, parviendront à visiter et à décrire ces pays ainsi que ces peuplades qui restent encore inconnues à la savante Europe et que les géographes eux-mêmes ne connaissent que de nom.
Page 92 - ... un vautour, par sa présence, leur indique dans les environs quelque cadavre, ils tâchent d'attraper l'oiseau lui-même pour le manger ainsi que le cadavre. Ils font la chasse aux singes qui viennent du côté de l'équateur. Ils...
Page 90 - Bahr-Abiat ; ce n'est qu'en vivant longtemps au milieu de ces tribus qu'on peu gagner un peu leur confiance, et en obtenir des renseignements sur leurs mœurs et sur celles de leurs voisins. C'est ainsi que M. le Marquis a appris à connaître la tribu des Gniam-Gniam qu'il place au...

Bibliographic information