Friedrich Heinrich Jacobi's Werke, Volume 6

Front Cover
G. Fleischer, 1825
2 Reviews
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

JW 6

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 73 - Platon dit souvent que l'amour du beau est tout le bien de l'homme, que l'homme ne peut être heureux en soi, et que ce qu'il ya de plus divin pour lui c'est de sortir de soi par l'amour; et en effet, le plaisir qu'on éprouve dans le transport des passions n'est qu'un effet de la pente de l'âme pour sortir de ses bornes étroites et pour aimer hors d'elle le beau infini.
Page 73 - ... suprême; mais enfin cet amour qui préfère le parfait infini à soi est un mouvement divin et inspiré, comme parle Platon. Cette impression est donnée à l'homme dès son origine. Sa perfection est tellement de sortir de soi par l'amour qu'il veut sans cesse persuader et aux autres et à soimême qu'il aime sans retour sur soi les amis auxquels il s'attache. Cette idée est si forte...
Page 74 - Mais cette idée qui nous étonne est le fondement de toute amitié et de toute justice. Nous ne pouvons ni accorder l'amour-propre avec cette idée ni l'abandonner; elle est ce qu'il ya de plus divin en nous.
Page 267 - Recherches Philosophiques sur les Egyptiens et les Chinois par M. de Pauw.
Page 73 - ... pour sortir de ses bornes étroites et pour aimer hors d'elle le beau infini. Quand ce transport se termine au beau passager et trompeur qui reluit dans les créatures, c'est l'amour divin qui s'égare et qui est déplacé; c'est un trait divin en lui-même, mais qui porte à faux : ce qui est divin en soi devient illusion et folie quand il tombe sur une vaine image du bien parfait, telle que l'être créé, qui n'est qu'une ombre de...
Page 459 - ... la republique ne peut estre sans famille, non plus que la ville sans maison , ou la maison sans fondement . . . De la famille sont venus les corps et collèges, et de ceuxcy la république.
Page 460 - ... refroidie et du tout éteinte si elle n'eût été rallumée, nourrie et entretenue par alliances, communautés, corps et collèges: l'union desquels a maintenu plusieurs peuples sans forme de république ni puissance souveraine : comme on voit au livre des Juges où il est écrit que le peuple...
Page 440 - Finem iuris naturalis esse bonum servantium; objectum, quidquid aliorum interest, et in nostra est potestate; causam denique efficientem in nobis esse rationis aeternae lumen divinitus in mentibus accensum. Haec tarnen plana et simplicia, credo, viris quibusdam acutis nimis obvia visa esse, atque inde paradoxotera quaedam excogitata, quae novitatis specie blandirentur, quod neque priorum foecunditas neque horum imperfectio satis perspiceretur. Haec satis ostendunt, deesse auctori certa, quibus veras...
Page 73 - ... heureux en soi; et que ce qu'il ya „de plus divin en lui, c'est de sortir de „soi par l'amour; et en effet, le plaisir qu'on „éprouve dans le transport des passions, n'est „qu...

Bibliographic information