Page images
PDF
EPUB

et Mouton; au Grand-Montmirail, à Gigondas, à Souiras (Vaucluse ), par MM. Renaux et Raspail. Elle a été recueillio dans l'étage oxfordien , à Saint-Maixant (Deux-Sèvres), par M. Garan; aux Voiron, dans les Alpes de Genève, par M. Fabre ; à Neuvis (Ardennes), par moi, à Kobsel, sur la côte méridionale de la Crimée, par M. Hommaire de Hell ; dans le calcaire jurassique de Padoue, par M. deZigno; au Vallon-SaintAndré, près de Nice (Piémont), par M. Sismonda.

Explication des figures. PI. 180, fig. 1. Moule interne, pourvu a d'une partie de son test, pour montrer qu'il cache les sillons.—Fig. 2. La même, vue du côté de la bouche.— Fig. 3. Une cloison, de grandeur naturelle, calquée sur la nature. —Fig. 4. Une partie de test grossi. —Fig. 5. Profil du même.

N° 210. Ammonites Babeanus, d'Orb. 1847.
PI. 181.

A. lestâ discoideà, compressâ; transvershn lateribus 14cosiatâ; costis bimucronatis , anfractibus subrotundatis, dorso convexo; aperlurâ depressâ; septis lateribus bilobatis.

Dimentions. 140 mill. par rapport au diamètre; largeur du dernier tour, ^; recouvrement du dernier tour, ~; épaisseur du dernier tour, ^; largeur de l'ombilic, ~.

Coquille discoïdalc, peu comprimée, non carénée , ornée en travers, par tour de 12 à 16 côtes latérales, non saillantes au pourtour de l'ombilic, qui forment de suite une saillie mucronée, s'abaissent et forment de nouveau une seconde saillie mucronée, puis s'effacent sur les côtés du dos, qui est arrondi et convexe. Spire composée de tours déprimés, plus épais que larges ; bouche déprimée. Cloisons symétriques, découpées, de chaque côté, en deux lobes très-inégaux formés de parties impaires. Lobe dorsal, plus long et plus large que le lobe latéral-supérieur, formé de trois branches dont l'inférieure est la plus longue. Selle dorsale trois fois aussi large que le lobe dorsal, divisée en deux parties inégales, la plus large au dehors, par un lobe accessoire droit et oblique. Lobe latéral-supérieur, oblique, étroit, pourvu de trois branches latérales de chaque côté, indépendamment de la branche terminale. La selle latérale est presque le tiers de la selle dorsale , et le lobe latéral inférieur est très-petit, la moitié de l'autre, à peu près. La ligne du rayon central, en partant de l'extrémité du lobe dorsal, passe au-dessous de tous les autres.

Observations. Cette espèce, dans le jeune âge, c'est-à-dire au diamètre de 7 millimètres, a déjà ses pointes ; seulement les pointes externes sont bien plus grandes que les autres ; réduites seulement à une partie comme pincée, on voit sur son dos, toujours arrondi, des indices de côtes transversales. Ses tubercules intérieurs se marquent ensuite autant que les autres, et la coquille reste ainsi ornée, jusqu'au diamètre variable de 100 à 150 millimètres. Alors les tubercules externes disparaissent, et la coquille n'a plus que les tubercules internes qu'elle conserve plus longtemps.

Rapports et différences. Cette espèce a toujours été confondue avec VA. perarmatus, dont elle se distingue bien nettement à tous les âges par ses tours plus larges, déprimés, par son dos rond très-convexe, par son lobe dorsal bien plus long, et par sa selle dorsale plus large.

Localité. Elle se trouve à la partie supérieure de l'étage callovien et dans les parties inférieures de l'étage oxfordien. Elle a été recueillie dans l'étage callovien, à Villers (Calvados), à Pas-de-Jeux (Deux-Sèvres), par moi; à Clairon, aux environs de Salins, parM. Marcou; àSous-Ia-Fauche, près de Langres (Haute-Marne), par M. Babeau; dans l'étage oxfordien, à Wagnon (Ardennes), par moi; à Viéville (HauteMarne) , par M. Royer; à Pacy (Yonne), par M. Camille d'Ormoy.

Explication des figures. PI. 181, fig. 1. Coquille réduite. Individu perdant ses pointes externes.—Fig. 2. La même, vue du côté de la bouche. — Fig. 3. Jeune individu, de grandeur naturelle.—Fig. k. Le même, du côté de la bouche.—Fig. 5. Lobe, de grandeur naturelle, calqué sur la nature. De ma collection.

N° 211. Ammonites Zignodianus, d'Orb.
PI. 182.

A. testâ compressâ, lœvigatâ, externe Iransversim striatâ, 5-sulcatâ, sulcis lateribus flexuosis angulosis; umbilico angustato; anfractibus convexiusculis; aperturâ compressâ , anticè obtusâ ; septis lateribus 7-lobatis.

Dimensions. Diamètre 95 mill. — Par rapport au diamètre: largeur du dernier tour , ^; épaisseur du dernier tour, ; recouvrement du dernier tour, ^; largeur de l'ombilic , ~i.

Coquille comprimée dans son ensemble, non carénée, lisse, striée seulement sur le tiers externe des tours, ornée de cinq sillons qui naissent au pourtourde l'ombilic, s'inclinenten avant jusqu'à plus de la moitié de la longeur des tours, s'élargissent , forment un coude très prononcé souvent projeté en avant, et reviennent en arrière, en formant un arc jusqu'au dos, où ils ont un bourrelet en avant. Spire formée de tours embrassans, laissant un étroit ombilic au centre. Dos rond, bouche fortement comprimée. —Cloisons symétriques découpées de chaque côté, en sept lobes formés de parties impaires et de selles foliacées formés de parties paires, au moins pour les quatre premières. Lobe dorsal infiniment plus court et plus étroit que le lobe latéral inférieur, pourvu de deux branches. Selle dorsale un peu moins large que le lobe latéralsupérieur, terminée par deux larges feuilles. Lobe latéral-supérieur élargi et fortement ramifié à son extrémité. Les trois selles qui suivent sont terminées par une double feuille ovale. Les autres lobes sont de plus en plus petits. La ligne du rayon central, en partant de l'extrémité du lobe dorsal, coupe tous les autres , et passe même au-dessus des dernières selles.

Rapports et di^rences. Voisine par sa forme de V À. tatricus, l'espèce qui nous occupe s'en distingue très nettement par les bourrelets qui accompagnent toujours les sillons sur le dos, et tiennent aussi bien à la coquille qu'au moule, par ses sillons coudés et même formant une saillie en avant au milieu de leur longueur, enfin par des lobes bien différents.

Localité. Elle est propre à l'étage callovien du bassin méditerranéen. Elle a été recueillie à Gigondas (Vaucluse) par MM. Renaux et Raspail; à Drays , près de Dignes , à la Clappe (Basses-Alpes), par MM. Honorat et Aslier; dans la calcaire rouge du Vicentin par M. de Zigno.

Explication des figures. PI. 182 , fig. 1. Individu de grandeur naturelle. — Fig. 2. Le même, vu de côté. — Fig. 3. Jeune individu. —Fig. 4. Le même, vu de côté. — Fig. 5. Lobe un peu grossi, dessiné par moi. De ma collection.

N° 212. Ammonites Adel.*:, d'Orbigny. 1844.
PI. 183.

A. testâ discoideâ, convexâ; anfiactibus roiundatis, ttans

versïm 5-sulcatis, acutè costatis; costis inœqualibus, subrectis; dorso rolundato; aperturâ circulari; septis?

Dimensions. Diamètre, 70 mill. Par rapport au diamètre: largeur du dernier tour, -^; épaisseur du dernier tour, ~o; recouvrement du dernier tour, ~; largeur de l'ombilic, ^.

Coquille discoïdale, renflée, non carénée. Spire formée de tours très convexes , ronds, non échancrés par le retour de la spire , ornés, en travers, de quatre à cinq sillons légèrement excavés, bordés de côtes plus grosses que les côtes simples , aiguës, également espacées, qui couvrent leurs intervalles. Dos très convexe. Bouche arrondie, circulaire. Cloisons?

Rapports et différences. Cette espèce appartient au groupe des Fimbriati, mais se distingue de toutes les autres espèces par ses côtes simples transverses, aiguës , non croisées avec des côtes longitudinales, ainsi que par les sillons transverses dont elle est ornée.

Localité. Elle est propre à l'étage callovicn. Elle a été recueillie aux Blaches, près de Castellane ( Basses-Alpes ); àNopret, près de Grenoble, par M. Gras; au Grand-Montmirail (Vaucluse), par M. Renaux. M. Hommaine de Hell, l'a également rencontrée à Kobsel, près de Sondagh, dans les calcaires noirâtres compactes du terrain jurassique de la côte méridionale de la Crimée.

Explication des figures. PI. 183, fig. 1. Coquille de grandeur naturelle vue de côté. — Fig. 2. La même, vue du côté de la bouche. — Fig. 3. Jeune , de grandeur naturelle. — Fig. 4. Le même , vu du côté de la bouche. De ma collection.

« PreviousContinue »