Bulletins de la Société Historique et Littéraire de Tournai, Volume 12

Front Cover
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 86 - Labarte lui-même, s'il est permis, s'il est raisonnable d'attribuer tous ces fermoirs de bourse, ces gardes d'épées, ces boucles, ces fibules, ces bijoux du Kent, de la Normandie, de la Picardie, de la Champagne, de la Bourgogne, de l'Ile-de-France, de la Suisse, de la Hesse, du Wurtemberg et de la Bavière, à des artistes orientaux ou à des ateliers de Byzance.
Page 13 - COMPTE RENDU des travaux de la Commission des monuments et documents historiques et des bâtiments civils du département de la Gironde, pendant les exercices 1802 à 1864.
Page 128 - Bcfroi, renferme un nombre considérable de titres des trois races de nos rois. Ils prétendent que dans les révolutions arrivées souvent dans ces provinces, ces monuments furent respectés; qu'ils échappèrent aux incendies, et aux autres événements qui y portèrent la désolation. M. l'abbé de Nélis ne parlait de ce dépôt qu'avec un certain enthousiasme; mais, le croirait-on! ce dépôt est inabordable, surtout aux personnes qui en pourraient faire le meilleur usage. Il ya quelques années...
Page 82 - Ce qui reste aujourd'hui de cet ancien monument d'orfèvrerie consiste dans la poignée de l'épée, qui a perdu son pommeau, mais conservé sa garde, et dans la garniture à peu près complète du fourreau, qui comprend une chape de deux centimètres environ de large, s'étendant sur le dos du fourreau dans une longueur de douze centimètres environ, un anneau central qui le contourne, et un bout qui se termine par une surface plane épousant la forme ovoïde du fourreau. Ce bout a perdu la partie...
Page 85 - ... rouge purpurin forment bordure et en suivent les contours. La partie étroite de l'ovoïde, divisée en deux zones par des cloisons d'or qui épousent sa forme allongée, présentait ainsi deux cavités à remplir. Un verre purpurin occupe celle du milieu ; quant à la seconde,, qui sépare ce milieu de la bordure, elle contient une cornaline blanche d'une seule pièce, qui a été non-seulement taillée et polie, mais encore évidée, de manière à former une sorte d'anneau ovoïde qui pût...
Page 216 - Revue Agricole, Industrielle, Littéraire et Artistique de la Société Impériale d'Agriculture, Sciences et Arts de l'arrondissement de Valenciennes, juillet 1865 à juin 1868. Divers fascicules du Bulletin de la Société Académique d'Avesnes. OISE. — Mémoires de la Société Académique d'Archéologie, Sciences et Arts de l'Oise. Tome VI, 1™ et 2° partie, 1866 et 1867.
Page 312 - L'évêque de Meaux proposa qu'avant de la décider, on examinerait toute la tradition. Son dessein était de pouvoir prolonger autant qu'où voudrait la discussion ; mais l'archevêque de Paris dit au roi que cela durerait trop longtemps.
Page 128 - Tournay un gouvernement municipal long-temps avant l'établissement de la commune par le roi Philippe-Auguste. En lisant ces chartes, je me confirmai dans un système que j'ai aperçu depuis long-temps : c'est que la plupart des chartes des communes . données par nos rois ou par leurs grands vassaux , ne sont que des titres de confirmation qui donnent une nouvelle forme au gouvernement municipal, en expliquent les droits ou en restreignent les privilèges. C'est principalement dans les provinces...
Page 128 - Cambicz, prévôt de ce monastère. Cet examen me fournit l'occasion de transcrire plusieurs chartes de nos rois et quelques autres qui parurent le mériter; parmi celles-ci, j'en remarquais deux qui annonçaient qu'il y avait déjà dans la ville de Tournay un gouvernement municipal long-temps avant l'établissement de la commune par le roi Philippe-Auguste. En lisant ces chartes, je me confirmai dans un système que j'ai aperçu depuis long-temps : c'est que la plupart des...
Page 127 - M siècle. Je les ai parcourues dans les originaux , dans les plus anciens cartulaires et dans- le recueil qu'en a fait l'infatigable et laborieux Dom Cambiez, prévôt de ce monastère.

Bibliographic information