L'État de la France: ou l'on voit tous les princes, ducs et pairs, marêchaux de France, et autres officiers de la couronne ..., Volume 4, Part 2

Front Cover
1736 - France
3 Reviews
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Armand-Jean de REDON, Conseiller, fils de Guillaume de RedonCour des Aides de Montauban page 641 à 647

User Review - Flag as inappropriate

L'État de la France, ou l'on voit tous les princes, ducs & pairs, marêchaux ... - Page 736
de Jean Pinsson de La Martinière, Nicolas Besongne, De la Lande, Louis Trabouillet, Gilbert Saulnier
Duverdier, Ange de Sainte-Rosalie, Simplicien, Jean de Bar, Franc Pradier, Nicolas Jalabert, Maurists, Augustinians - 1736
Guillaume Je Mauvillain ...
 

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 687 - Cette juridiction connoît des actions perfonnelles que les gens de guerre peuvent avoir les uns contre les autres , pour raifon du fait de la guerre , & de tous contrats , cédules , promeffes...
Page 809 - ... 1553, qu'on appelle à cause de cela pays de Franc-Salé , comme aussi la ville de Calais et le pays reconquis, lesquels , sortant du pouvoir des Roys d'Angleterre pour se remettre sous l'obéissance de leur prince naturel, stipulèrent franc salé. Les fermiers des gabelles sont tenus d'achepter tout le sel dans les salines à un certain prix, d'y payer les droicts du Roy, et le mener à leurs frais , périls et fortunes , aux greniers establis par le Roy, où ils le font livrer par un commis...
Page 811 - Roy ne l'a ordonné. Le sel s'y distribue en deux façons : ou par imposts, ou volontairement. Ceux qui demeurent dans l'étendue des greniers d'imposts, qui sont ceux qui sont sur les frontières du royaume , et ceux qui sont proches du pays de franc-salé, d'où on peut apporter du sel , sont obligez de prendre tous les ans une certaine quantité de sel proportionnée à leur famille, et s'ils ne le vont quérir, on le porte chez eux et on les contraint de le payer, mesmes par emprisonnement de...
Page 693 - Se. armées : il eft logé immédiatement après le Maréchal général des Logis de l'armée. Il nomme & préfente au Roi tous les Officiers & Gardes de fa compagnie , qui obtiennent, fur fa nomination , des provifions en Chancellerie , & il a féance & vois deliberative à la Connétablie du Palais.
Page 693 - Criminel , & de Police , dans les Camps & Armées , où il met le taux aux vivres, & donne les Paffeports aux Marchands Munitionnaires , Artifans & autres , fuivans les Armées.
Page 694 - Compagnie montent la garde , & font le fervice auprès de l'ancien Maréchal de France, repréfentant le Connétable. Ils font commis à la garde des perfonnes de qualité , Gentilshommes...
Page 780 - François 1 avoit établi de receveurs généraux. On réunit enfuite aux charges de tréforiers ,' celles de généraux des Finances ; & après cette union , ils en prirent la qualité ; & leurs département furent appelles généralités.
Page 811 - Les nouveaux djx fols de Paris. Les trente fols, de Paris. Le Domaine de Languedoc. L'ancien Domaine de Navarre. Le nouveau Domaine de Navarre. Le Domaine de la Reine Marguerite.
Page 498 - DES COMPTES. La chambre des comptes de Paris est d'une grande ancienneté. Les rois ont toujours eu des officiers pour faire rendre compte à ceux qui maniaient leurs domaines, revenus et fmances.
Page 809 - Roi , & de le faire conduire à leurs frais , aux greniers établis par le Roi, où ils font livrer le fel au peuple , par les Commis prcpofés pour cet effet.

Bibliographic information