Biographisches lexikon des kaiserthums Oesterreich, enthaltend die lebensskizzen der denkwürdigen personen, welche seit 1750 in den österreichischen kronländern geboren wurden oder darin gelebt und gewirkt haben, Volume 3

Front Cover
K. K. Hof- und staatsdruckerei, 1858 - Austria
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 275 - Majesté le roi de Prusse , contenant les ordres secrets expédiés aux officiers de son armée , particulièrement à ceux de la cavalerie , pour se conduire dans la...
Page 275 - Mon Refuge, ou Satire sur les abus des jardins modernes. Londres, Deboffe, 1801, in-12 de 46...
Page 393 - Francesco Petrarca e di Donna Laura. Nuova Edizione con un Carme del Boccaccio e Lettera responsiva del Petrarca. Verona Hal. Per l
Page 1 - Dixhuitième siècle. Notice sur les Éphémérides de Jean Kempis , dernier secrétaire d'état de l'Allemagne et du Nord ainsi que sur la continuation de ces Ephémérides
Page 413 - Nouvelle biographie générale, publiée sous la direction de M. le Dr. Hoefer.
Page 89 - A Native of Hungary, Who, to follow out Philological Researches, Resorted to the East ; And after years passed under privations, Such as have been seldom endured, And patient labour in the cause of Science, Compiled a Dictionary and Grammar Of the Tibetan Language, His best and real monument.
Page 296 - Quelques mots sur les derniers événements de la Pologne pour servir de réponse à l'article du Journal de la Tribune du 3 Décembre 1832.
Page 247 - L'enseignement supérieur en harmonie avec les besoins de l'Etat. Projet de réorganisation des facultés de droit en France , précédé d'une Lettre approbative de M. le ministre de l'instruction publique.
Page 274 - XXX. Mémoires sur l'ordre de la Toison d'or et sur l'ordre militaire de Marie Thérèse (1808) [bai Mémoire über ben SKarien ï$ereften=OrbeB feÇIt juweilen] ; — XXXI.
Page 117 - Pulawy , où se trouvaient son aïeule et sa mère ! Elle quitta le pays, ses biens furent confisqués; et lorsque le prince de Wurtemberg lui offrit une pension de 20,000 francs, elle lui répondit : « Monsieur, je n'ai pas l'honneur de vous connaître; je n'ai plus de fils, et je tiens peu à la fortune. » Elle s'occupa de littérature , et publia à Varsovie, en 1816 : Malvina, ou f instinct du cœur.

Bibliographic information