Traité des grandes opérations militaires, contenant l'histoire critique des campagnes de Frédéric II, comparées à celles de l'empereur Napoléon: avec un recueil des principes généraux de l'art de la guerre, Volume 3

Copertina anteriore
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 152 - Je suis fâché de ne pas donner une meilleure réponse à un message aussi agréable ; mais si vous trouvez les passages libres, et que vous puissiez arriver jusqu'au duc; si Daun n'est pas à Berlin et Contades à Magdebourg, assurez-le de ma part que nous n'avons pas perdu grandchose.
Pagina 356 - Words which the Anhalt kindred, and the Prussian military public, treasured up with a reverence strange to us. Of Anhalt perhaps some word by and by, at a fitter season. Shortly after 3, as I reckon^ the time...
Pagina 373 - ... du second mouvement. La deuxième branche est l'art de porter ses masses le plus rapidement possible sur le point décisif de la ligne...
Pagina 135 - Autrichiens tués ou blessés. Soltikof écrivit à l'impératrice que, s'il remportait encore une victoire semblable , il irait en porter la nouvelle à pied, avec un bâton à la main. Le roi y montra un courage étonnant; on fut obligé de l'entraîner hors de la mêlée, et sans le dévouement du major Prittwitz, il y aurait perdu la liberté ou la vie. L'armée repassa l'Oder...
Pagina 373 - L'art de combiner l'emploi simultanée de sa plus grande masse sur le point le plus^ important d'un ctiayip de bataille; c'est proprement l'art des combats, que plusieurs auteurs ont appelé ordre de bataille, et que d'autres ont présenté sous le nom de tactique.
Pagina 390 - ... 1° On ne pouvait y arriver que par des défilés, et sous le feu de batteries formidables. 2° En formant une seule attaque, la tête de la colonne eût été écrasée avant que le reste des troupes eût été à même de prendre pari à l'action.
Pagina 301 - ... qui allait en se concentrant sur les points où étaient accumulées les lignes de l'ennemi, et où le feu faisait un grand effet).

Informazioni bibliografiche