Bulletin d'histoire linguistique et littéraire française des Pays-Bas

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 50 - Advis fidelle aux véritables Hollandois . touchant ce qui s'est passé dans les villages de Bodegrave et Swammerdam , et les cruautés...
Page 15 - Mémoires de Philippe de Commynes. Nouvelle édition publiée avec une introduction et des notes, d'après un manuscrit inédit et complet ayant appartenu à Anne de Polignac, comtesse de La Rochefoucauld, nièce de l'auteur, par B. DE MANDBOT.
Page 23 - Die Behandlung der lateinischen Proparoxytona in den Mundarten der Vogesen und im Wallonischen. Strasbourg, J.-H.-Ed.
Page 201 - Les dernières pages de cette substantielle monographie s'attachent à mettre en lumière la valeur scientifique de l'historiographe de Marie-Thérèse, bien en avance sur son temps pour ce qui a trait aux travaux de bibliographie, et à recenser très exactement ses œuvres, imprimées et inédites. HECTOR GEVELLE. 216. FRITZ MASOIN. Histoire de la littérature française en Belgique de 1815 à 1830. — Mémoires couronnés et antres mémoires publiés par l'Académie royale de Belgique, LXII,...
Page 21 - L'existence de différences locales dans le latin de l'Empire est incontestable et incontestée, mais on peut se demander si les documents latins que nous possédons nous permettront jamais d'approfondir cette question. On peut en douter lorsqu'on les compare entre eux; on constate qu'une foule -de particularités qu'on serait tout d'abord tenté de considérer comme spéciales à une province, se retrouvent dans les textes provenant d'autres régions. D'autre part, les traits qui restent isolés...
Page 99 - ... questions, — à savoir l'histoire du roman de Gillion, ses sources et ses dérivés, — occupe naturellement, dans ce mémoire de philologie romane, la première place et la plus importante; la seconde — à savoir l'histoire du type légendaire du mari bigame, ses origines et ses transformations dans l'imagination populaire — est traitée beaucoup plus sommairement dans un court chapitre inséré au milieu du mémoire. L'auteur n'a pas visé à être complet sur ce point, mais seulement...
Page 15 - Révolution ; des recueils en sont signalés sous les nos 625-8, 631-3, 635-6, 639, 640, 646, 649, 651. Quant aux almanachs accompagnés de romances et de chansons, sans autre étiquette, ils foisonnent à Bruxelles vers la fin du XVIIIe siècle et dans le premier tiers du XIXe ; il ne nous est guère possible de songer à donner la longue liste des numéros sous lesquels ils se trouvent signalés. En revanche, nous nous ferons un devoir de citer les art. 456, 683, 721, 745, 771, particulièrement...
Page 89 - Garin, s'il trovoit mes bues ne mes vaces ne mes brebis en ses près n'en sen forment, qu'il fust mie tant hardis por les ex a crever, qu'il les en ossast cacier. et por quoi canteroie je por vos, s'il 366 ne me seoit?' 'se Dix vos ait, bel enfant, si ferés! et tenés dis sous que j'ai ci en me borse.' 'sire, les deniers prenderons nos, mais je ne vos canterai mie, car j'en ai juré; mais je le vos conterai, se vos volés.
Page 97 - Cameracensium, puis la chronique du Hainaut, de Gilbert de Mons, mais surtout l'important poème du XIIIe siècle, publié en 1847 par le Baron de Reiffenberg, d'après un manuscrit de la bibliothèque de l'Arsenal. M. Liégeois recherche avec ingéniosité la date de composition de ce poème et croit pouvoir le placer entre 1200 et 1240. L'auteur se nomme, dans les derniers vers, Gautier de Tournay, mais il ya de plus, au vers 4904, une allusion à un Gautier le Cordier, qui traita la matière premiers...
Page 57 - Blote, comme le lieu de débarquement du chevalier dans le texte original. La confusion entre Mayence et Nimègue se comprend d'ailleurs facilement : la première laisse de l'archétype contenait la mention de Mayence, le poète y racontait comment il avait appris dans cette ville l'histoire du Chevalier au cygne, Ensi corne l'estoire le raconte a Maience, Del bon duc Godefroi vos dirai la naissence. (Chev. au cygne. — Romania, XXIII, p. 448). L'apparente contradiction entre ce début et la suite...

Bibliographic information