Le cycle de la croisade et la famille de Bouillon ...

Front Cover
Mme ve E. Belin, 1877 - Crusades - 274 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 137 - Cygni fabulam unde )> vulgo dicitur sementivam eis fuisse originem, eo quod a » vero videatur deficere talis assertio (liv.
Page 248 - ... tradujo por mandato de don Sancho el Bravo. He aquí dicha nota : «Este libro de la grand hestoria de Ultramar, que fue fecho sobre los nietos é los bisnietos del caballero del Cisne , que fue su comienzo del caudillo de la grand hueste de Antioca , Godofre de Bullón con sus hermanos, mandó sacar de franceses (sic) en castellano, el muy noble don Sancho...
Page 249 - Bourges : ces trois personnages sont empruntés à la vaste compilation où s'entremêlent de la façon la plus étrange le roman, l'épopée et l'histoire, la traduction française de Guillaume de Tyr, les Chansons d'Antioche et de Jérusalem, la légende du...
Page 156 - Mais ne lor convenra avoir nule cremanche, Ja n'ierent abatu par escu, ne par lanche, Se del chisne ne vient la première naissance : Sor ax gist tos li sors et la senefianche. Biax niés, cil rois de France, dont vos m'oés ci dire, Chà outre passera o merveillox empire ; Parmi Goslantinoble venra tôt droit lor sire; Satelie asserra et li son tôt à tire.
Page 50 - Car ce fu grans meschiés, nel mescreés vos mie, De .x. mile à .L., queque nus vos en die. Moult fu grande la proie que Franchois acoillirent. Le val de Josaphas arrière revertirent. Chil de Jherusalem à bataille en issirent, Paien et Sarrasin qui moult fort s'esbaudirent; .L. mile furent qui Damledeu haïrent. Sonent tabors et timbres, cil cor d'arain tentirent, Ches valées resonenl et cil tertre bondirent.
Page 217 - Salahadins, qui creoit en Mahon, Amena si grant poeple de la geste Noiron, Qu'il conquesta par force le temple Salemon. Et Acre et Tabarie, et la chité d'Ascalon, Puis passa decha mer avoec le duc Huon, Et Jehan de Ponthieu, qui coer ot de lion, Au tornoy à Cambrai [...] ce sceit on, Et voilt faire le pais o son poeple félon, Mais bien li deffendirent li .xiij.
Page 164 - Et la oirez comment li Temples fu peuplés Et l'Ospital aussi, la ou Dieu fu sacrés. Ci finerai mon livre ou dit en ay assés: Tous ceulz qui l'ont oy et celles de tous lés 9890 Soient après leurs jours es sains cieulx couronnés.
Page 99 - Si fu il maintenant et ses elmes ostés. Molt estoit li hermites grans et gros et quarés, Le barbe ot longe et dure, les grenons grans et lés Et la teste locue, les cevels enmellés, Quar il avoit .1. an que il ne fu lavés 7025 A eve n'a lissive, ne baigniés ne pinés. Tos estoit ses visages tains et enmaillentés, Grant ot l'entruelleiire et si ot haut le nés.
Page 157 - PHELIPES, aura non, si conquerra assés Sor Crestienes gens donjons et fremetés; De tot le mont fust sires, ja ne fust trestornés, Se ne fust avarisse dont il ert encombrés. De cestui quidai bien, quant mes sors fu jetés Qu'il brisast Mahomet les flans et les costés, Et qu'il alast par tot et fust rois coronés. Si fesist il tres bien, ja n'en fust retornés, Se ne fust .1. lignages qui le prendra en hés : Par celui sera mors se bien n'en est gardés. Biax niés, en cel siege iert moult grant...
Page 50 - ... lor maisseles: Lors s'adoubent ensanble des aubers et des elmes Et çaignent les espees, si sont mises les sieles, Et sont .LX. mil quant issent des herberges. La peiissiés veïr et dames et puceles 260 Emplir les boudais d'eve a pos a escuieles Et issirent des loges: les routes furent bêles.

Bibliographic information